Les choses ne sont pas encore décantées depuis la visite technique chez nous de Seifudin Patwa, secrétaire de la Confédération africaine de canoë (CAC) et formateur à la nouvelle fédération mauricienne de canoë-kayak (FMCK). Philippe Hao Thyn Voon, président du comité olympique mauricien (COM) a confirmé réception du rapport de la fédération internationale de canoë (FIC) le 11 décembre mais est toujours dans l’attente du Certificate of Recognition de cette discipline par le ministère de la Jeunesse et des Sports.
Le rapport fait mention en premier lieu des problèmes qu’a connu la FMCK pour son implémentation à Maurice et la fédération est encore suspendue à une éventuelle reconnaissance du ministre Ritoo. La FMCK  avait obtenu son statut de membre de la FIC à Saint Petersburg en décembre 2012. De plus, cela fait deux ans qu’elle s’est engagée avec la Confédération africaine de canoë (CAC) ainsi que le FIC pour le développement de ce sport à Maurice. Par la suite, un plan d’activités démarrant par des cours techniques avait été élaboré. Toutefois, la suspension de l’instance par le MJS est venue tout bouleverser.
Seifudin Patwa a eu une rencontre avec Claude Gourdin et Chundun Bissessur, respectivement président et secrétaire de la FMCK, pour en savoir davantage sur les formations et entraînements, l’acquisition des équipements et l’organisation des compétitions de la fédération. Il a également reçu une copie du Sports Bill.
« J’ai constaté que toutes les fédérations nationales devront avoir la reconnaissance du ministre de la jeunesse et des sports pour exercer, cela aura un impact direct sur l’autonomie des clubs, leur fonds d’investissement ainsi que leur gestion», écrit Seifudin Patwa. Puis il a rencontré le président du Com, Philippe Hao Thyn Voon, dont l’instance travaille en collaboration avec la CIO et la fédération internationale de canoë. et a accentué sur le fait que le FMCK a toute la reconnaissance de la FIC. De plus, le Com a en partie financé la visite du formateur ainsi que les cours d’orientation de canoë-kayak. «Le président du Com apportera tout son soutien à la fédération internationale pour le bon développement de la discipline à Maurice», rappelle le secrétaire de la CAC .
Celui-ci a aussi rencontré le ministre Devanand Ritoo et son secrétaire permanent Dev Phokeer qui ont finalement (après maints recours) donné son aval afin que la FMCK puisse évoluer avec toute la reconnaissance du MJS. « Le ministre Devanand Ritoo m’a fait part des critères nécessaires pour qu’une fédération soit reconnue et il devrait, on l’espère,  délivrer le Certificate of Recognition en accord avec la Sports Act», fait ressortir le président du COM.
Par la suite, le formateur a pourvu trois jours de cours d’orientation de la discipline. Il y avait au total un nombre de  20 participants qui ont appris l’histoire de ce sport, ses principes généraux, les disciplines olympiques et des informations techniques du canoé kayak. Il prévoit également de retourner à Maurice le mois prochain afin de diriger des cours techniques sur le plan des activités continues de la fédération nationale.
Seifudin Patwa a pris en considération les sites où le canoë est praticable, « j’ai repéré deux endroits, dont le Midlands Dam et le Blue Water Dam qui sont compatibles pour les séances d’entraînement. J’ai vu également dans le nord du pays, un endroit où les équipements peuvent être bien gardés avec l’aide d’un sponsor. Des endroits pour pratiquer, il n’en manque pas à Maurice », a-t-l souligné. Puis il a effectué une visite chez FibreMarine Company qui fabrique depuis 27 ans des bateaux en fibre de verre. Et pour terminer il a rencontré le directeur du Mauritius Tourism Board (MTB) qui veut promouvoir le développement du Sports Tourism à Maurice principalement durant les mois de mai, juin et juillet, « il nous a demandé de leur faire parvenir tous nos projets pour qu’ils soient examinés. Une aide financière suivra», a-t-il soutenu.