Oumehani Honesanally a remporté une victoire de prestige contre la n°1 africaine, la Tunisienne Fadwa Garci

Les pongistes mauriciennes ont remporté la médaille de bronze lors du tournoi par équipes, après avoir survolé la phase de poules. En demi-finales, Prathna Jalim, Oumehani Hossenaly et Ivana Desscann sont tombées sur des Tunisiennes plus fortes qu’elles, non sans avoir marqué les esprits.

Des regrets. Voilà ce que laisse la demi-finale perdue contre le Nigeria, 3-2. Elles sont passées près de la victoire. D’abord, la phase de poules a été vite expédiée. Jouant sur l’effet de la médaille d’or au World Junior Circuit, les Mauriciennes prennent le dessus sur le Congo-Brazzaville (3-0), puis sur le Ghana (3-0).

En demi-finales, les choses se corsent. Forte de sa première place, la sélection mauricienne affronte donc les Nigérianes. Ce sont ces dernières qui ouvrent les hostilités, avec une victoire de Sukurat Aiyelbegan sur Oumehani Hosenally (3-1).

Prathna Jalim, dans la foulée, vengeait sa coéquipière et remettait les deux équipes à niveau, cette fois contre Vivian Oku (3-2). Ivanna Desscann y allait elle aussi, s’offrant Oluwa Falana en trois jeux. A 2-1, Maurice tenait le bon bout, mais Jalim d’abord, contre Aiyelbegan (1-3), et Hosenally ensuite, aux mains de Vivian Oku, laissaient filer la chance d’accéder à la médaille d’argent.

« C’est le manque d’expérience à ce niveau qui a joué contre elles », souligne-t-on du côté de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT), qui tient quand même à saluer la prestation des joueuses.

Restait le match de classement, contre les Tunisiennes tombées aux mains des Egyptiennes (0-3). La lutte entre les deux déçues des demi-finales s’annonçait âpre.

Dans un match à double sens, c’est la performance d’Oumehani Hosenally qui polarise l’attention, puisqu’elle se permet le luxe de battre, pour le deuxième match, Fadwa Garci, la no.1 africaine, classée par ailleurs 48e mondiale. La performance est incroyable, la Mauricienne s’imposant 3-2. Il faut savoir que Maurice a mené, encore une fois, 2-0, avant de voir les Tunisiennes revenir à 2-2. Dans l’ultime match, Oumehani Hosenally allait toutefois craquer, se laissant dominer par Samar Hichri (2-3).

Zayyan Sheik Hossen et Ryan Desscann, engagés de leur côté dans le tableau cadet, n’ont pu faire mieux qu’une cinquième place, après avoir perdu contre l’Algérie en quarts de finale. C’est contre le Ghana qu’ils ont signé leur cinquième place, s’imposant 3-2.

Place maintenant au tableau individuel, où Maurice possède encore une carte à jouer dans le tableau du simple dames. Prathna Jalim, tête de série n°2, a bénéficié d’un bye pour le premier tour.