Quatrième titre d’affilée cette année pour le Malgache Jacob Rasolondrazana, son troisième de rang en simple hommes des championnats de tennis Vital dont c’était la phase finale de la 16e édition samedi dernier au centre de Petit Camp.
Rasolondrazana, médaillé d’or du double hommes des derniers Jeux de îles, a dominé 6-3, 6-1 Jean-Richard Randriamanantsoa, son grand rival de toujours. En féminin, et en l’absence des meilleures, c’est l’aînée des Chan Tam Neng, nommément Maelyn, qui a enlevé le trophée en venant à bout de sa soeur Sharlyn 7-6 (2), 7-5.
C’est bien le premier titre Open que remporte Maelyn Chan Tam Neng face à sa cadette, qui était donnée favorite dans un tableau féminin dégarni et privé d’Astrid Tixier, alors que Zara Lennon et Amélie Boy ont mis respectivement le cap sur le Maroc (voir plus loin) et l’Afrique du Sud où elles poursuivent leur entraînement.
Après deux victoires remportées 6-1, 6-0 face à Céline Wan Min Kee et 6-0, 6-0 contre Aurélie Lee You Voon, Sharlyn Chan Tam n’a pas résisté à sa soeur dans le match décisif. Celle-ci avait également remporté 6-1, 6-1 et 6-0, 6-0 ses deux précédents matches contre les mêmes adversaires. Au final, les deux adversaires se sont donc départagées à la meilleure différence de jeux.
Chez les hommes, Jacob Rasolondrazana poursuit sa belle lancée. Déjà titré en avril (Yop Open), mai (Mauritius Union Group Open) et juin (Emcar Sports Open), il a raflé un nouveau titre et la mise de Rs 5 000 qui va avec. Le même cachet est revenu au vainqueur du simple dames, alors que les finalistes ont empoché Rs 2 500 chacun.
Le tableau du simple hommes s’est disputé toujours dans un ordre progressif. Les meilleurs entrant en action à partir des quarts de finale. Jacob Rasolondrazana a écarté tour à tour le Français Nicolas Legros 6-3, 2-6, 6-2, puis le Polonais Daniel Bazu 6-4, 6-1 pour assurer sa place en finale. Nicolas Legros est un nouveau coach d’Ace Tennis.
Dans l’autre moitié du tableau, Hemanshu Rambojun et Jean-Richard Randriamanantsoa (2) ont atteint le dernier carré, le premier aux dépens de Shaheel Busguth 6-3, 2-6, 6-2 et l’autre en disposant 6-1, 6-4 d’Anthony Kwok. Puis, c’est le Malgache qui s’est défait difficilement 7-5, 7-6 (2) du Mauricien pour s’installer en finale. C’est sa deuxième finale cette année en quatre tournois disputés. Et comme lors du Yop Open, il a cédé en deux sets face à un Jacob Rasolondrazana imposant de domination 6-3, 6-1.
Dans les autres tableaux, les meilleurs ont confirmé dans l’ensemble leur rang. Mais en finale U8 garçons, la victoire est revenue à Noah Lagesse, qui domina le favori Jaden Lim Von Kee 5-4 (4), 1-4, 4-1. Idem pour Maxence Petit, qui aura émergé aux dépens d’Aaron Rawa 4-2, 4-1. Par contre, en U 12, Jake Lam a été exact au rendez-vous en disposant de Lucas Lai Fat Fur 6-3, 4-6, 6-4, alors qu’en U14 Jason Espitalier-Noël s’est imposé face à Christopher Fok Kow 6-4, 6-7 (6), 7-5.
En U16, Kenny Ah Chuen s’est avéré trop fort pour Jason Espitalier-Noël 6-1, 6-2, tandis qu’Hemanshu Rambojun a remporté le trophée U18 en alignant le sans-faute contre Jason Rogers 6-2, 6-0 et Kenny Ah Chuen 6-3, 4-6, 6-4 dans une poule à trois.
En U12 filles, Kelly Leung a été déclarée vainqueur sur forfait pour cause de blessure d’Ève Gaillard. En U12, Malika Ramasawmy s’est imposée 6-0, 6-1 contre Krystina Leung et en U14, Sarah Introcaso a été égale à elle-même en disposant 6-3, 6-3 de Céline Wan Min Kee.
Lancé le 26 septembre sur gazon, le Gymkhana Open est le prochain tournoi national inscrit au calendrier. Il prendra fin le 17 octobre.