Depuis douze ans, Christelle, 42 ans, est prise dans l’enfer de la drogue et de l’alcool. Elle a connu la prostitution, la violence conjugale et n’a plus la garde de ses enfants. Il y a quatre ans, elle a essayé de s’en sortir en rejoignant le centre Chrysalide, mais en vain. Elle y est de nouveau pour tenter une nouvelle fois de se libérer de son calvaire. Elle nous raconte comment l’héroïne et l’alcool ont gâché sa vie.
“Ma vie est un échec. Le plâtre que je porte au bras ne fait que soutenir cette pensée. C’est la troisième fois que mon concubin me casse le bras. À chaque fois qu’il boit, il me roue de coups. Coups de sabre et coups de poing ont fait partie de mon quotidien; il m’a souvent fait saigner. J’ai souvent atterri à l’hôpital, tout comme j’ai souvent dormi dans la rue pour qu’il ne me frappe pas davantage. Je partage son besoin irrépressible d’alcool. Comme lui, je dois boire tous les jours.