Le président malgache lors de la visite de l'unité de confection de CIEL à la fi n de la semaine dernière

11 000 masques offerts aux forces de police

Autre entreprise locale qui s’engage dans la production de masques : Ciel Textile. Celle-ci se mobilise à Maurice et à Madagascar pour lutter contre la propagation du virus. Ainsi, ses unités d’Aquarelle et de Tropic Knits, appuyées par leurs équipes de « Recherche et Développement », ont travaillé afin de développer et produire des masques de protection de qualité et aux standards adéquats, afin de répondre aux besoins des populations.

La production de masques se fait en respectant toutes les mesures de précaution nécessaires pour la santé et la sécurité des employés. « Tous les employés mobilisés, le font sur une base volontaire et sont détenteurs du Work Access Permit officiel.  Une étroite collaboration a été établie avec la Mexa afin d’aligner les efforts des membres sélectionnés et de rester cohérents dans l’approche en termes de production. Cela nous a permis dès le début de la crise de nous engager envers les autorités et, ainsi, 11 000 masques ont été offerts aux forces policières mauriciennes par Tropic Knits à travers la Mexa », expliquent les responsables de Ciel Textile.

Vendredi dernier, le président malgache, Andry Rajoelina, s’est rendu à l’usine d’Aquarelle, à Antananarivo, pour constater le dispositif de production mis en place et saluer les efforts des équipes. Ciel Textile et la Mexa continuent de travailler avec les autorités publiques, dont le PMO et les ministères de la Santé, de l’Industrie et du Commerce, pour accroître les capacités de production à l’échelle locale et organiser le circuit de distribution des masques afin de rendre ceux-ci accessibles à la population. Ciel Textile emploie 18 000 collaborateurs répartis dans 20 unités de productions à Maurice, à Madagascar, en Inde et au Bangladesh.