Maya Ramdin, chanteuse professionnelle mauricienne qui fait carrière en Inde et au Pakistan, est au pays depuis quelques mois dans le cadre de la concrétisation d’un rêve : faire un film sur les immigrants indiens à Maurice. Aapravasi sera l’intitulé de ce long-métrage. Lors d’une rencontre avec Le Mauricien, elle indique que « le film sera réalisé par Yash Raj Films de Bollywood ».
Il y a six ans, lors d’une visite au Mahatma Gandhi Institute (MGI), fait ressortir Maya Ramdin, elle prend connaissance de la vie et de la souffrance des travailleurs engagés à Maurice. Dès lors, elle exprime le voeu de faire un film pour en parler. Elle rentre en Inde avec une valise remplie de livres sur cette tranche de l’histoire de Maurice et commence à frapper aux portes.
« I tried to do it but didn’t meet the right person. It is a big budget project. During six years, I’ve been going backward and forward till I met Monty Sharma, music director and CEO of Big Bizz ENT.PVT.LTD of Mumbai in 2004. He has been working with Yash and Raj Chopra and he told them about the film. They were very interested in the project », soutient Mme Ramdin. Le film raconte l’histoire de l’arrivée des premiers immigrants indiens à Maurice et leur participation dans la création de l’île. « The film will pay tribute to the sufferings and hardship the migrant went through », poursuit-elle.
Maya Ramdin indique avoir pris contact avec le Mauritius Films Development Corporation (MFDC). « Ils ont accepté de soutenir le projet », dit-elle mais une grosse partie du matériel de tournage sera amené de Bollywood. Elle souligne que « the script is being written and the casting will soon take place ». Les rôles principaux seront tenus par des acteurs bollywoodiens. Des acteurs locaux pourront également passer la sélection pour y participer. Selon elle, tout devrait être prêt dans six mois. Pour la réalisation du film, une réplique du bateau qui avait transporté les travailleurs engagés sera créée et mise en rade à proximité du Aapravasi Ghat. « Le bateau sera ensuite offert au site », dit-elle.
Maya Ramdin affirme qu’elle chantera pour le film. Le générique Aapravasi sera aussi interprété par elle sur une musique du compositeur mauricien Vijay Munisamy du Sangam Group de Beau-Vallon. Les paroles seront du Mauricien I. Gungah. Un autre morceau du filmEk Bihari, enregistré à Mumbai, a été interprété par Kalpana et son choeur placé sous la direction de Monty Sharma, affirme-t-elle. « Both songs will be released by the Mauritius Broadcasting Corporation early next week. »
Originaire de Nouvelle-France, Maya Ramdin développe une passion pour le chant dès son jeune âge. Son idole est Lata Mangeshkar qu’elle imitera par la suite. Après avoir longtemps vécu en Angleterre, elle revient à Maurice avant d’y retourner. C’est là que, dit-elle, elle décide de se lancer dans la chanson et précise qu’elle perfectionne sa voie sous la direction d’Ustad Rauf Mehd et d’Ustad Mehdi Hassan. De fil en aiguille, elle avance et lors d’une prestation à Lahore, poursuit-elle, son talent « was noticed by Ajab Gul Khan, who is a famous writer, director and actor of Pakistan Film industry ». C’est ainsi qu’elle se voit proposer à chanter dans le prochain film de M. Khan, Kyun Tumse itna pyar hai. En solo, duo ou en groupe, elle chantera quatre des neufs chansons du film dont une en duo avec Udit Narayan, Ek Larki nay. Le clip de ce morceau a été filmé à Maurice.
Maya Ramdin demande le soutien du gouvernement et des Mauriciens pour la concrétisation de son projet de film.