Cinéphiles et amateurs de technologies visuelles, LE rendez-vous Marvel se fait le 3 août. Après le carton des Avengers, les cinémas Cine City, Cine Novelty et Cine King’s déploient l’artillerie lourde en proposant Amazing Spider-Man dans un emballage 3D dernier cri. Une nouvelle ère d’innovations pour la chaîne de cinémas, qui prévoit encore plus de surprises pour les mois à venir.
Dans le sillage d’un re-branding, le réseau qui comprend les salles Cine City, Cine Novelty et Cine King’s a investi dans le dernier cri de la technologie numérique et fait le plein de hits du box-office américain. Cela a débuté par The Avengers et L’Âge de glace : La dérive des continents pour ce mois de juillet, et se poursuit, début août, avec le très attendu Amazing Spider-Man, pour ensuite céder la place au héros de chez DC Comics. Effectivement, le Batman de The Dark Knight Rises débarque fin août, juste après le carton bollywoodien Ek Tha Tiger, prévu pour le 15 août. Le mois sera également rythmé par une programmation Spécial vacances.
Le démarrage s’annonce ambitieux pour cette chaîne de cinémas, connue principalement pour sa sélection de films bollywoodiens et français. Rajesh Chikhuri, le chargé de marketing de la compagnie qui gère ces salles, nous assure que ce n’est que le début d’une longue lignée de surprises hollywoodiennes.
Projecteurs numériques.
Propulsée par le film Avatar de James Cameron, la 3D est au cinéma d’aujourd’hui ce que la couleur fut au noir et blanc à l’époque. Avec l’avancée des technologies visuelles, ne pas saisir un tel potentiel équivaut à l’abandon d’une grosse part du marché cinématographique.
La 3D, c’est ce qui se vend actuellement. Regarder un film à la maison, même en Blu-ray sur un écran géant haute définition, est une expérience qui n’arrive toujours pas à la cheville d’une projection en 3D dans une salle de cinéma. Jusqu’à présent, la projection en 3D était exclusive aux cinémas Star. Aujourd’hui, c’est un nouveau réseau qui débarque… et qui démarre fort.
Les recettes de The Avengers démontrent que la 3D devient de plus en plus populaire à Maurice. M. Chikhuri dévoile des recettes qui seraient plus d’une fois et demie supérieures à celles d’Avatar. Un record rendu possible grâce notamment à l’aménagement de nouveaux équipements. Le temps du 35mm est révolu : les salles Cine Novelty et Cine King’s sont dotées de projecteurs numériques Barco, la dernière série de la marque belge courtisée par les plus grands cinémas du globe. L’introduction de ces projecteurs permet l’utilisation de simples lunettes polarisantes sans piles, très légères, et qui réduisent à un strict minimum les risques de fatigue visuelle.
Tarifs réduits.
Presque tout le travail repose ici sur le projecteur. Contrairement à la lunette standard rouge-cyan en carton, populaire dans les années 80, la qualité des images n’est pas affectée et les effets sont plus réalistes que jamais. D’autre part, la mise à jour de ces projecteurs est assez originale : ils peuvent intégrer de nouvelles fonctionnalités sans que l’on ait besoin de remplacer le matériel. Suivre l’évolution visuelle des films à venir ne sera donc pas un problème.
La salle Cine City, ex-Majestic, située à Port-Louis, n’est pour le moment pas dotée de la 3D, mais l’installation de cette technologie y est prévue. Les séances en 3D d’Amazing Spider-Man auront lieu dans les deux autres cinémas : Cine King’s à Goodlands et Cine Novelty à Curepipe, qui disposent d’une grande salle de 350 places pour les films en 3D. Les heures des séances seront communiquées ultérieurement.
Par ailleurs, les tarifs ont été réduits, suite à la suppression de l’Entertainment Tax de 10% par le gouvernement. Les billets sont désormais disponibles à Rs 250 pour la 3D et à Rs 175 pour les séances normales. Il n’y a pas de frais de location pour les lunettes, déjà inclus dans le prix. Des guichets automatiques ont également été mis en place pour faciliter la vente des billets. Ils disposent d’un accès à internet où le public peut accéder à la programmation ainsi qu’à une panoplie d’informations supplémentaires sur les films projetés en salle.