Une habitante de Cité La Cure, âgée de 28 ans, a dû être transportée d’urgence à l’hôpital Jeetoo hier après que son compagnon, 42 ans, lui a assené plusieurs coups de marteau. La victime a déclaré à la police qu’elle vit avec le quadragénaire depuis sept ans et qu’ils ont un fils de trois ans. Actuellement, elle est enceinte d’un deuxième enfant et devrait accoucher en janvier. Néanmoins, la victime avance qu’elle continue à effectuer des tâches ménagères, et ce sans l’aide de son compagnon.

Une dispute a éclaté hier après qu’elle demandait de l’argent à ce dernier pour acheter de la nourriture pour leur fils. La plaignante a accusé le suspect de « délaisser sa famille ». Ce qui l’a mis en colère. Le quadragénaire effectuant alors des travaux à la maison, il s’est saisi d’un marteau et s’est mis à pourchasser sa femme, laquelle n’a pu échapper aux coups, en recevant au dos et aux mains alors qu’elle tentait de se défendre, et même aux pieds lorsqu’elle a glissé. La victime a supplié son concubin de la laisser tranquille car elle est enceinte, mais en vain. Au contraire, le suspect a pris un morceau de bois et a essayé de la frapper sur le ventre, mais elle a pu amortir les coups avec sa main, qui était en sang.

C’est dans cet état qu’elle s’est rendue au poste de police d’Abercrombie, où elle a montré ses blessures aux policiers. Ces derniers l’ont emmenée à l’hôpital et lui ont fourni un formulaire 58 pour des besoins de l’enquête que la police a ouverte. Celle-ci s’est d’ailleurs rendue à Cité La Cure pour mettre la main sur le concubin, mais ce dernier était absent. Un message a été envoyé aux unités de la Metropolitan Division pour l’appréhender.

Les enquêteurs comptent solliciter l’aide de la Child Development Unit dans cette affaire car la victime donnera naissance sous peu et son fils sera alors seul. L’enquête se poursuit sous la supervision du surintendant Parouty.