e trio Bappoo-Labelle-Anquetil a animé sa première réunion nocturne hier à Cité L’Oiseau à Floréal. S’adressant aux habitants de cette localité, la députée rouge sortante de la circonscription No 16, Sheila Bappoo, s’est longuement attardée sur les projets de l’alliance PTr-MMM en vue de moderniser le pays. Soutenue par Françoise Labelle et Stéphanie Anquetil, elle n’a pas manqué de tirer à boulets rouges sur l’Alliance Lepep au sujet de l’augmentation de la pension de vieillesse à Rs 5 000. « Rant dan train modernite, na pa ran dan kales kase. Zot pe magouyer dan Sun Trust et ou ki pou paye sa », a-t-elle déclaré. Toutes trois ont par ailleurs lancé un appel pour une grande mobilisation en vue du congrès PTr-MMM prévu jeudi prochain à Vacoas.
Après une session de porte-à-porte à Cité L’Oiseau, où elles ont eu l’occasion de visiter plusieurs familles, les candidats de l’alliance PTr-MMM pour la circonscription de Vacoas-Floréal ont animé une réunion nocturne au centre communautaire de cette localité. S’adressant au public, composé majoritairement de femmes et de jeunes, Sheila Bappoo a expliqué que Cité L’Oiseau a toujours tenu une place importante dans ses projets. « Il y a toujours eu des questions au Parlement sur le progrès de cette localité. Nou trwa madam nou finn poz kestion me ti ena enn misye ousi isi, demann li ki kestion li ti poze ? » a-t-elle lancé. La députée rouge n’a pas mâché ses mots envers le candidat de l’Alliance Lepep dans cette circonscription, Nando Bodha, qu’elle a qualifié de « menteur ». « Bodha pe grate la. Li pena dimoun, li pe ale rod kot MMM ek PTr. Se enn move rol ki zot pe amene, na pa les ou anbete. »
Faisant allusion aux projets cités dans les pamphlets distribués un peu plus tôt, Sheila Bappoo s’est attardée sur l’importance de l’unité. Elle estime que « le gouvernement travailliste a toujours veillé à ce que la population, et surtout ceux qui n’en ont pas les moyens, obtienne ce dont elle a besoin », ajoutant : « Nou pa finn les person san manze, mem dan period crise (…) Li inportan ki nou gagn mazorite trwa-kar. Sa pou permet nou amenn nou ban proze reform elektoral et IIe Repiblik. Pena nanye pou gagn per, Lalians Lepep pe fer dimoun per me se ou lavantaz ki ena ladan. »
Commentant l’annonce de l’augmentation de la pension de vieillesse à Rs 5 000 faite par sir Anerood Jugnauth, Sheila Bappoo a soutenu : « L’Alliance Lepep a ciblé uniquement cette partie de la population, car elle est vulnérable et ne comprendra rien dans les mathématiques politiques (…) Pourquoi n’ont-ils pas annoncé l’augmentation pour d’autres personnes ? Ils ont trois anciens ministres des Finances dans cette équipe, pourquoi personne n’a jamais pensé avant à augmenter cette pension à Rs 5 000 ? Ils sont en train de duper les personnes âgées. C’est impossible et faux ce qu’ils disent ! » Et de faire ressortir que cette mesure ne serait pas sans conséquence, ajoutant que la population « devra payer » pour cette augmentation. « Kot zot pou tir kas ? Na pa etone si transpor gratis koupe et lopital vinn peyan ! »
La députée sortante s’en est une fois de plus prise à Etienne Sinatambou, qualifié de « honte pour la population », avant d’exhorter les habitants de Cité L’Oiseau à « voter bloc » pour l’Alliance de l’Unité et de la Modernité. « Rant dan trin modernite, na pa rant dan kales kase. Zot pe magouye dan Sun Trust e ou ki pou paye sa. »
Stéphanie Anquetil a, pour sa part, expliqué que l’alliance PTr-MMM n’était pas « une alliance entre deux personnes, mais la vision de deux personnes pour un pays moderne ». Elle a pris l’engagement de revoir les problèmes des habitants voulant agrandir leur maison. Françoise Labelle, députée MMM sortante, a, elle, expliqué aux habitants qu’il était de leur « devoir » de convaincre d’autres personnes. « Ou pe gagn enn pakbo, na pa rant dan lakok pistas ! » Et d’ajouter : « Bizin vot tou le trwa kandida, sinon pa apel linite sa. »
L’Alliance de l’Unité et de la Modernité tiendra un congrès jeudi prochain à la municipalité de Vacoas/Phoenix, qui verra la participation des deux leaders, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger. D’autres rassemblements sont également prévus, notamment le 9 novembre pour les femmes, le 15 novembre pour les jeunes et le 23 novembre pour les personnes âgées.