Lui son truc c’est le jazz. Il ne faut pas le confondre avec son frère. Dominique Fillon est un passionné de jazz, de musique latine ou caribéenne. À 30 ans, il réalise, arrange et signe avec Christophe Monthieux, l’album Zambouya pour l’artiste martiniquaise Marie-José Alie. Dominique Fillon a baigné dans la musique classique. Après diverses expériences dans des groupes de rock ou de pop rock, il rencontre, au Mans, deux pianistes de jazz : Philippe Duchemin et Guislain Deppe. Il décide alors, à l’âge de 17 ans, d’étudier le jazz à travers les standards et commence à jouer dans tous les clubs de sa ville natale. Dominique Fillon, pianiste de jazz, est l’invité de l’Institut français de Maurice où il donnera un concert le mercredi 28 mars à 20h dans le cadre de la Fête Nationale. Il sera accompagné de Kevin Reveyrand (bassiste), Francis Arnaud (batteur) Olivier Roman Garcia (guitariste) et de son ingénieur de son Guillaume Thomas. Fillon a produit de nombreux artistes dont Philippe Lavil et réalisé une dizaine d’albums. Après un album en solo, des tournées dans les grandes villes françaises, des prestations dans les grands festivals, il entame un deuxième tour musical. Dans la continuité de son premier album, Dominique Fillon compose Americas au style fluide entre blues, accents celtiques et lyrisme. La chanteuse coréenne Youn Sun Nah distille sa sensibilité dans cet album. Americas se présente comme un voyage dont la musique est toujours le véhicule et l’occasion de la rencontre des cultures d’aujourd’hui.
Le public mauricien se retrouvera autour d’un pianiste et compositeur français pour une belle rencontre en perspective le mercredi 28 mars à l’IFM.
———————————————————————————————————————————
Bio
Dominique Fillon est né le 25 février 1968 au Mans. Il évolue dans une atmosphère musicale marquée par la passion de son père pour la musique classique (Mahler, Ravel, Bach…) et la passion de ses deux grands frères pour la pop music (Beatles, Rolling Stones, Pink Floyd, Crosby Still and Nash…). Autodidacte, il commence à jouer, composer et chanter dès l’âge de 11 ans. Il rencontre plus tard de grandes pointures qui lui permettent d’avoir accès aux milieux du jazz, de la funk ou de la world music et d’enregistrer ou de tourner avec Secret Talk, Bruce Johnson, Angélique Kidjo, Ralph Thamar, Michel Fugain, Bernard Lavilliers. Outre ses albums, il a signé la musique de deux longs-mètrages pour la télévision.