Le Board of Investment (BoI), Enterprise Mauritius et la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI) organiseront conjointement, du 24 au 26 avril, une mission de prospection de consolidation des liens économiques et de développement des échanges commerciaux avec les Seychelles. La délégation sera dirigée par le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des Consommateurs Cader Sayed-Hossen.
L’organisation de cette mission, annonce le BoI, fait suite à la visite officielle du Premier ministre, Navin Ramgoolam, aux Seychelles en 2012. Elle vise au renforcement des liens économiques entre les deux pays à travers une coopération étendue aux secteurs des nouvelles technologies de l’information et de la communication, de l’éducation tertiaire, de la santé, de l’immobilier, de la pêche, du seafood et de l’aquaculture, entre autres.
Selon l’agence de promotion des investissements, un forum des affaires sera organisé à Mahé et comprendra deux sessions plénières consacrées aux opportunités offertes dans les secteurs susceptibles de contribuer au renforcement des relations économiques entre les deux pays. Il sera suivi de réunions professionnelles directes pour donner aux hommes d’affaires la possibilité d’établir des contacts et discuter des possibilités de partenariat. Les dirigeants du BoI s’adresseront aux hommes d’affaires seychellois lors d’une des sessions plénières pour un survol des opportunités d’investissement et de développement des échanges commerciaux bilatéraux.
La préparation de la visite de la délégation mauricienne aux Seychelles a déjà commencé. Les parties concernées procèdent actuellement à l’enregistrement des participants locaux à cette mission.
Les échanges commerciaux entre Maurice et les Seychelles se sont améliorés l’année dernière, surtout au niveau des importations mauriciennes. Selon Statistics Mauritius, la valeur des produits importés par Maurice est passée de Rs 490,2 millions en 2012 à près de Rs 1,5 milliard en 2013, hausse attribuable à des importations accrues de produits de la mer. Les exportations mauriciennes vers l’archipel ont également progressé, passant de Rs 882,8 millions à Rs 939 millions.    
Du côté du tourisme également, des progrès ont été notés. Le nombre de visiteurs seychellois à Maurice en 2013 a atteint 7 187 contre 6 779 en 2012, soit une croissance de 6 %.
Par ailleurs, Maurice et les Seychelles cogèrent une partie du plateau continental s’étendant sur une superficie d’environ 396 000 kilomètres carrés qui vient s’ajouter aux 1,9 million de km2 de notre zone économique exclusive. Les opportunités en matière d’exploration et d’exploitation des ressources océaniques sont immenses, estiment les observateurs.