La European Securities and Markets Authority (ESMA) a approuvé un accord de coopération avec la FSC en vue d’assurer la continuité des fonds d’investissement à destination de l’Europe.
Grâce à cet accord, les fonds d’investissement bénéficiant d’une licence octroyée par Maurice pourront continuer à être, à compter du 22 juillet 2013, commercialisés en Europe sous le régime des placements directs des États membres de l’Union européenne, et ce, consécutivement à l’introduction de l’Alternative Investment Fund Managers Directive (AIFMD).
L’accord de coopération a été approuvé par le Conseil de surveillance de l’ESMA lors de sa réunion du 22 mai 2013. L’ESMA a négocié l’accord pour le compte de toutes les instances régulatrices de titres des 27 États membres de l’Union européenne aussi bien que pour le compte des autorités concernées de la Croatie, de l’Islande, du Liechtenstein et de la Norvège.
« Ce protocole d’accord de l’ESMA constitue une réaffirmation de l’engagement de la FSC dans le sens des normes internationales les plus sophistiquées au niveau de ses initiatives sur le plan international et en matière de partage de l’information. Ce jalon semble programmé pour pérenniser le Centre financier international de Maurice en tant que juridiction attractive pour le placement de fonds d’investissement. La FSC attend avec impatience de pouvoir collaborer avec ses homologues de l’ESMA », a déclaré Clairette Ah-Hen, CEO de la FSC, qui va bientôt signer l’accord de coopération.