Le leader de l’opposition, Arvin Boolell, s’est interrogé sur le suivi effectué sur les passagers ayant débarqué à Maurice entre les 6 et 20 janvier alors que la desserte aérienne se déroulait normalement entre la Chine et Maurice. Quelque 5 000 voyageurs ont débarqué à Maurice durant cette période, a-t-il fait comprendre. « Je suis…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In