L’ancien l’ingénieur responsable de la NDU, l’époux de l’ex-PPS Pratibha Bholah, Hurrydeo Bholah, a comparu devant la Cour correctionnelle de Port-Louis hier. Son homme de loi, Me Viren Ramchurn, avait logé une motion pour la radiation des charges provisoire pesant sur son client. Le représentant du Parquet, Me Raj Baungally, a informé la cour hier que le bureau du DPP avait reçu le dossier de la police la semaine dernière et qu’il leur faudra du temps additionnel pour se prononcer sur la requête. L’affaire sera de nouveau appelée le 10 août.
Rappelons que Hurrydeo Bholah avait été arrêté le 5 novembre 2015 dans le cadre d’une enquête sur 69 contrats, d’une valeur de Rs 569,7 millions, alloués par la National Development Unit (NDU) après les “flashs floods” du 13 février 2013. Il fait l’objet d’une accusation provisoire pour non-respect des procédures prévues sous la Public Procurement Act. Dans cette affaire, les procédures sous cette loi n’ont pas été suivies alors que le nombre de projets approuvés par le conseil des ministres avait été augmenté de manière unilatérale par la NDU.