Une charge provisoire d’assassinat a été logée contre cinq suspects après que le corps asphyxié d’Angamootoo Ramasawmy a été retrouvé par sa femme dans leur magasin à Belle-Rose samedi soir. La police soupçonne que le crime est un cambriolage qui aurait mal tourné. La Western CID pense qu’il y a d’autres personnes impliquées dans cette affaire.
Ils sont cinq à avoir comparu devant le magistrat Navish Jheelan jeudi après-midi pour le meurtre d’Angamootoo Ramasawmy. Une charge provisoire de murder a été logée contre Jonathan Didier Renne, Sonalal Ramjeeawon, Yogesh Jugarnauth, Frankie Raboude et Yannick Goolamsing devant la Cour de district des Basses Plaines-Wilhems (Rose-Hill). La police ayant objecté à la liberté conditionnelle, ils ont été reconduits en cellule policière. En attendant, l’enquête menée par les hommes de la Criminal Investigation Division de Rose-Hill (Western CID) se poursuit.
Angamootoo Ramasawmy était âgé de 74 ans. La victime a été retrouvée par sa femme dans leur boutique, Buy Some More, à Belle-Rose samedi soir. Les enquêteurs pensent que le mobile du crime est un cambriolage qui aurait mal tourné. Le rapport d’autopsie de la victime rédigé par le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a révélé que le septuagénaire a rendu l’âme suite à une strangulation. La victime, asphyxiée, avait également les pieds et les mains ligotés. Selon les sources proches de la police, il y aurait d’autres suspects qui sont « wanted » dans cette affaire.
Cette bande serait à l’origine de plusieurs cambriolages à travers l’île. Les limiers de la Scene of Crime Office (SOCO) ont examiné la scène du crime ainsi qu’une voiture qui aurait été utilisée pour commettre le vol. Un autre vol a été commis dans la même rue et les enquêteurs n’écartent pas la possibilité d’un lien entre les deux cambriolages. Les deux suspects dans l’autre affaire de vol sont provisoirement accusés de larceny. Ils devront payer une caution de Rs 5 000 afin de recouvrer la liberté conditionnelle.
Un vigile qui travaille non loin du lieu où le meurtre a eu lieu avait aussi été interpellé. Il a toutefois été relâché jeudi par le tribunal de Rose-Belle, sa charge provisoire ayant été rayée.