Alors que des « changements d’une extrême gravité » sont en phase d’être proposés, “l’Assemblée nationale a été muselée”. C’est le ressenti du leader du PMDS, Xavier-Luc Duval.

« Un tiers des membres de l’opposition aura la parole sur ce projet de loi et ceci pour seulement 20 minutes chacun. Cela ne laisse uniquement que 21 secondes pour adresser chacun des 57 amendements que le gouvernement propose de changer », regrette XLD.

A savoir que les travaux parlementaires de ce mercredi 13 mai seront consacrés au COVID-19 (Miscellaneous Provisions) Bill avec des amendements à 56 textes de loi et le nouveau Quarantine Bill. Une trentaine d’intervenants, dont une douzaine des rangs de l’opposition, sont annoncés lors de ces débats devant voir l’adoption de ces deux projets de loi.