À l’heure où bon nombre d’adultes essaient d’en convaincre d’autres de ne pas sortir de chez eux afin de se protéger du coronavirus, les enfants aussi participent à la sensibilisation. Vous vous souvenez sans doute de cette petite fille âgée de 4 ans et atteinte de leucémie lymphoblastique aiguë, qui avait pris l’avion pour La Réunion afin d’y recevoir des soins spécialisés en 2017 grâce à la solidarité de nombreuses personnes des quatre coins du monde. Aujourd’hui âgée de sept ans, Amy Fanny a un message pour vous. (voir vidéo ci-dessus).

Sa mère raconte que lorsque Amy était en traitement pour la première fois à l’île de La Réunion, elle n’avait pas le droit de sortir de sa chambre. « C’était très très dur pour elle et même pour moi. Ce n’est pas facile de rester entre quatre murs », raconte-t-elle afin de convaincre les Mauriciens de ne pas prendre de risque et se retrouver en isolement.

Elle explique qu’ils évitent donc aujourd’hui de sortir de la maison, car la petite est très à risque. « Protégez vos familles », dit-elle, avant d’ajouter que « personne ne veut voir un membre de sa famille contracter le virus et partir en isolement. Surtout si c’est une personne vulnérable, son cas risque de s’aggraver et vous risquerez de ne plus jamais la revoir ».

Après 10 mois de traitement à La Réunion en 2017, la fillette vit actuellement à Maurice aux côtés de ses parents et de sa sœur aînée. Elle « est en stade de rémission et son état de santé doit être rigoureusement suivi ». D’ailleurs, elle devait se rendre à l’île sœur pour poursuivre son traitement et y passer des examens médicaux cette semaine. Mesures sanitaires obligent, le voyage médical a été reporté.