Ebéniste, designer à Milan, Italie, Luciano Molinari travaille une immense palette de textures, de couleurs, passant par différents bois, du peuplier au bois de rose. Il place des planchettes de bois à hauteur de ses yeux, exécute son travail avec la précision d’un orfèvre, dans le rendu des finitions. Sa collection unique de bois constitue une xylothèque avec les essences magiques du bois. Dans son cabinet de curiosités, les oeuvres se succèdent comme les pages d’un livre où l’artiste recueille les secrets du bois, le temps de sa transformation. Un véritable voyage, dit-il.   « Each piece of wood has its own secret history, starting from the seed, often transported by the wind, of the tree from which it was born. Life continues in the object built created with its wood and ends with a journey that will lead to the place that fate decided for it … »  Le travail de Luciano consiste à faire revivre dans le bois, les matières, les odeurs, les couleurs comme les éléments d’un monde imaginaire où chaque fragment, chaque planchette participe à un jeu de combinaisons ou un puzzle. Il assemble les éléments, cherche leur juste place dans un parfait équilibre avec l’objet créé. Mais dans ce voyage rituel que l’artiste entreprend avec le bois pour repenser la nature, il arrive que les veinatures du bois, sa texture, réservent des surprises : « Sometimes, when it seems to have come to an end, a new flame rises from the dormant embers. What seemed just a scrap-of-wood combined with other scraps becomes part of a new whole and resumes the journey of life …» L’art du bois se tient alors sur le fil d’un destin singulier. Ebéniste et artiste infatigable, Luciano Molinari, « cabinet maker », couvre les surfaces de différents bois, de différentes formes. Il raconte que ces vingt dernières années, il a passé son temps à collectionner tout ce qu’il a trouvé comme bois. Ces matériaux devenant des objets créés à partir d’une matière pouvant être recyclée. Le bois est précieux parce qu’il offre la possibilité de faire quelque chose de neuf, d’expressif. Molinari, disciple du Maestro decoratore Piero Fornasetti, utilise les bois pour inventer sa propre écriture, exprimer ce qu’il veut. Les objets recouverts de bois vont de simples panneaux décoratifs à des véhicules. Luciano Molinari se souvient de ses débuts lorsqu’il réparait des meubles jusqu’au jour où il a commencé à faire des combinaisons avec des cubes de bois de 32 millimètres environ. Par la suite, il a construit sa propre xylothèque avec les essences de la nature. Chaque bois, dit-il, est unique. Luciano a transformé sa passion du bois en un art qui donne une nouvelle vie et une autre signification aux objets. En témoigne la transformation de l’icône « italian style » Vespa. Une expérience qui mêle dextérité, design, technologie et créativité. Le travail de l’artiste italien Luciano Molinari se mesure avec le langage du bois et les gestes grâce auxquels l’artiste fait prendre consistance à des images infinies, un enchantement poétique et qui évoque le bois au-delà de tout classement.