Après une période de repos, le peloton reprendra du service le mois prochain, plus précisément le 25 août. Après le Tour de Maurice et les Championnats de Maurice en juin, les coureurs se donnent rendez-vous à Triolet selon le calendrier de l’année émis par la Fédération Mauricienne de Cyclisme (FMC).
La deuxième partie de saison s’annonce plus ou moins intéressante avec quelques courses qui vaudront certainement le détour. Le Challenge Winner’s de l’Étoile Montante permettra selon toute vraisemblance au quintuple vainqueur du Tour de Maurice, Yannick Lincoln, de s’adjuger les deux étapes restantes. Le leader du Vélo Club des Jeunes Cyclistes de Curepipe (VCJCC) Bank One est au-dessus du lot, lui qui avait remporté les trois premières manches sans difficulté.
Le Bank One Rider’s Trophy, course en deux étapes, se tiendra les 14 et 15 septembre prochain. Cette compétition est un des préludes à la dernière manche du Winner’s de L’Étoile montante qui aura lieu le 5 octobre. Le 28 septembre, place au ‘ Signal Mountain Time Trial’, course très intéressante qui sera également suivie avec une attention particulière. L’année dernière, c’était le Junior Grégory Lagane qui s’était distingué lors de cette épreuve, remportant par la même occasion son premier succès en toute catégorie. Il avait alors démontré tout son potentiel. Cette année, il faudra une nouvelle fois le surveiller.
Pour le mois d’octobre, c’est bien évidemment le 63e Tour de La Réunion, prévu du 7 au 13 octobre. Pour rappel, la sélection mauricienne n’était pas de la partie l’année dernière et pourrait très bien faire son come-back cette année pour ce grand rendez-vous annuel. Les Championnats d’Afrique sur route, prévus en novembre seront une bonne occasion pour les Mauriciens de montrer leurs potentiels, car ils se comportent généralement bien lors de cette compétition. Toutefois, reste maintenant à savoir qui organisera ces championnats et qui sera délégué pour défendre le quadricolore national.
Notons que le VCJCC-Bank One a dominé la première partie de saison avec une facilité déconcertante. Le Black River Sporting Club (BRSC) Isostar a, pour sa part, frappé fort lors des Championnats nationaux, remportant notamment trois titres. Le duel entre le club de l’Ouest et celui de la Ville Lumière est à suivre de très près.