Mathieu Le Blanc, champion cycliste de Maurice 2012, s’est rendu en France depuis hier soir. Il rejoindra le VC Sainte Croix en Plaine pour un stage qui durera quatre semaines. Il ira préparer le Tour de Maurice, qui se tiendra du 11 au 16 septembre.
Après Olivier Lecourt, le VC Sainte Croix en Plaine accueille donc un autre Mauricien. « Olivier a proposé de m’aider pour mon stage en France », explique Mathieu Le Blanc. Au club depuis le mois de mars, Olivier Lecourt a signé quelques résultats prometteurs en Alsace. Ce qui a sans doute poussé Mathieu Le Blanc à aller poser ses valises au sein de cette équipe en particulier.
« Il y a deux raisons », explique le nouveau champion de Maurice. La première : le club est structuré. « Ils ont plusieurs facilités. Par exemple, un bus pour les déplacements. Ce sont des choses qui sont importantes », note Mathieu Le Blanc. Mais il est aussi question du niveau. « En Alsace, le niveau n’est pas mal. En tout cas, c’est plus relevé que celui du centre de la France. »
Au cours de ces quatre semaines dans l’Hexagone, il disputera six courses. Dès son arrivée aujourd’hui, il se reposera avant d’enfourcher son vélo demain pour une course de catégorie 1, longue de 120 km. Dimanche, deuxième sortie sous les couleurs du club alsacien, pour une épreuve de 100 km, en catégorie 2.
« Le but est d’engranger des kilomètres et de l’expérience. Quand je rentrerai le 22 août, je serai dans la dernière phase de ma préparation pour le Tour de Maurice », avance le coureur du VCJCC-Bank One.
Ce stage a été rendu possible grâce à l’apport de plusieurs sponsors, dont Bank One. « Je dois d’ailleurs leur dire un grand merci. » Il remercie aussi ses parents. « Ils prennent en charge une partie des frais. »
Pour l’instant, il a les yeux rivés sur les routes françaises. « J’estime m’être suffisamment préparé pour courir en France. À mon retour, j’espère au moins gagner une étape sur le Tour de Maurice », souligne-t-il.
En termes de préparation avant son déplacement, il a fait une semaine de 15 heures de vélo. « L’objectif sera d’aller chercher du rythme, de l’expérience mais aussi des kilomètres. » Par contre, il ne vise pas de grosses performances. « Si j’arrive à gagner ou à faire un classement, c’est toujours bon à prendre. Mais je vais seulement essayer de faire de mon mieux pour ne pas être déçu à la fin. »
Mathieu Le Blanc ira rejoindre la petite colonie mauricienne qui se trouve actuellement en France durant ce mois d’août. Hubert Perdrau, Grégory Piat, Gabriel Mayer (BRSC-Isostar), Hugo Caëtane, Pascal Ladaub et Olivier Lecourt (UCRH-Engen) y sont majoritairement pour préparer le Tour de Maurice. Seul Lecourt ne revient pas au mois de septembre.
« Avec moi qui pars, ça fait sept éléments de moins dans le peloton, mais pour arriver à des résultats, il faut un frottement avec l’étranger », analyse-t-il. Revenant sur son passage en France l’année dernière alors qu’il était dans la sélection, il estime que cette sortie lui a servi à son retour.
« J’ai porté le maillot pendant trois étapes. Je ne sais pas encore si je vais courir pour le maillot du meilleur jeune. Mais j’espère faire une bonne performance sur le Tour. Souhaitons que l’histoire se répète. »