Dure journée pour les Mauriciens hier au cours de la troisième étape du Tour du Rwanda. Pour l’arrivée du troisième acte à Musanze, c’est le Rwandais Joseph Areruya, de la Dimension Data for Qhubeka, qui s’est imposé au terme d’un sprint devant Edwin Avila (Team Illuminate) et Jean-Paul Ukiniwabo de la sélection rwandaise.
Le vainqueur de l’étape a réglé un gros peloton au bout des 95 km, signant ainsi un chrono de 2h23’25 devant Avila et Ukiniwabo, alors que le maillot jaune, le Suisse Simon Pellaud, passe la ligne dans le même souffle. Par contre, les Mauriciens se sont fait piéger au cours de l’étape. En témoigne la performance d’Olivier Lecourt, seulement 35e à 5’37 du vainqueur. Un rang qui le fait dégringoler de la 20e à la 31e place au classement général, à 11’33 du leader.
Les autres Mauriciens arrivent groupés. Yannick Lincoln a terminé l’étape à 12’33, synonyme d’une 51e place au terme de la journée. Alexandre Mayer, Matthew How et Christopher Lagane se positionnent à l’étape aux 57e, 58e et 59e places respectivement, à 19’18 et 19’19. Lagane descend lui aussi au 38e rang, alors que Lincoln et Mayer occupent les 52e et 53e respectivement. Matthew How concède pour sa part déjà plus d’une heure de retard sur la tête de la course.
La quatrième étape aujourd’hui a vu les coureurs s’élancer de Musanze à Nyamata pour 121 km de course.