Un nouveau bench sera constitué lundi pour entendre l’affaire constitutionnelle de Rezistans ek Alternativ (ReA) concernant la déclaration ethnique des candidats aux élections générales.

Cette décision a été prise en Cour suprême ce vendredi 11 octobre.

La Cour suprême avait fixé « for mention » le Constitutional Case de ReA après que le parti de gauche a sollicité l’intervention du Chef juge sur cette affaire à travers une correspondance adressée mercredi 9 octobre.

ReA s’élève depuis des années contre cette obligation des candidats aux élections générales de déclarer leur appartenance ethnique. Une obligation soutenue par le président de la République par intérim à travers un décret émis le lundi 7 octobre.

Ashok Subron, membre de ReA, avait déclaré que « nous ne remplirons pas cette section de la honte » lors de l’enregistrement du parti à la Commission électorale, mercredi 9 octobre.

L’affaire sera, de fait, de nouveau entendue lundi 14 octobre.