L’Union Africaine (UA) se joint au concert de dénonciations concernant l’attitude de la Grande-Bretagne dans le dossier du processus de décolonisation de Maurice, et dont l’échéance du 22 novembre avait été imposée par l’Assemblée générale des Nations Unies. Ainsi, le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, est monté au créneau avec une…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In