Suivant la tradition établie, l’État mauricien a marqué, à l’occasion de la fête nationale, sa reconnaissance envers plusieurs de ses sportifs. Pour cette année, le pugiliste Kennedy St Pierre, la judokate Annabelle Laprovidence, l’ancien sprinter et entraîneur d’athlétisme Daniel André et l’entraîneur de natation Ronald Moutou ont été élevés hier au rang de Member of the Order of the Star and Key of the Indian Ocean (MSK).
Kennedy St Pierre, 22 ans, originaire de Tranquebar et sportif de l’année 2014, s’est surtout illustré en se hissant en finale de la catégorie des -81 kg aux Jeux du Commonwealth à Glasgow. Il a échoué d’un rien dans sa quête pour une médaille d’or, exploit que seul Richard Sunee, lui-même un ancien boxeur, avait réussi. St Pierre a pour rappel intégré tout récemment le circuit de la boxe professionnelle.
Annabelle Laprovidence s’était pour sa part fait remarquer en décrochant une médaille de bronze dans la capitale écossaise l’année dernière. Concourant dans la catégorie des -78 kg, elle a aussi décroché une troisième place lors de l’Africa Open.
Daniel André avait écrit l’histoire en 1988 en devenant le premier Rodriguais à participer aux Jeux Olympiques. C’était à Séoul, quand il s’était aligné aux 100 et 200m. Aujourd’hui entraîneur des jeunes et responsable des structures du TFES à Rodrigues, il avait été récompensé par la reine d’Angleterre en enlevant la palme pour Outstanding Performance in Sports.
Ronald Moutou est un personnage très connu dans le milieu de la natation. Il a formé plusieurs champions durant sa très longue carrière d’entraîneur. Il demeure un coach respecté dans l’océan Indien.