Ce sont les chevaux de la C 3 qui animeront l’épreuve principale de samedi. Ils seront neuf au départ. L’écurie Allet aligne deux chevaux, Chivas et Revolution, dans le but de contrôler la partie initiale de la course. Perdrau sera représentée par Azapel, qui n’avait pas eu un parcours sans encombre à ses débuts. Jungle Jim défendra les couleurs de Serge Henry. Il retrouve une valeur supérieure après avoir été dominateur à un échelon inférieur. Il serait toutefois bon de souligner qu’il ne bénéficiera d’aucune décharge cette fois. Cult Status (M. Ramdin) demeure compétitif et tentera d’aligner une deuxième victoire cette saison. Summer Exposure ne peut être condamné pour son dernier échec car il démarrera d’un meilleur numéro de corde cette fois. Uly, lui, pourrait être quelque désavantagé par sa ligne extérieure, alors que Hup-Two-Three est à revoir. Le favori de l’épreuve est Green Keeper et nous avions fait de lui notre favori à ses débuts. Il avait été exact au rendez-vous, même s’il n’avait pas encore bien cerné l’hippodrome. Vainqueur sur 1000m, il a été rallongé de 365m, mais ne devrait avoir aucun problème à négocier cette distance additionnelle car il a déjà bien fait sur 1600m en Afrique du Sud. Son entraîneur a pris la précaution de le munir d’une citation bit car il s’était montré quelque peu ardent lors de la 17e journée. Sa robe n’est pas luisante et peut pousser certains turfistes à ne pas croire en ses chances. Reste qu’il n’a rien fait de mal lors de exercices matinaux. Au contraire, il a démontré une telle aisance qu’il est difficile de pronostiquer contre lui en dépit d’une 7e ligne. Mais ses adversaires ne lui offriront pas la victoire sur un plateau. Revolution pourrait imposer sa loi en tête alors que Chivas essaiera de tirer profit de la décharge de Jeanot Bardottier et du fait d’être aligné dans une valeur inférieure. Cult Status devrait avoir son mot à dire, surtout qu’il pourrait devancer le favori dans le parcours et avoir le first run. Azapel est en progrès. Tous ceux qui suivent régulièrement les séances d’entraînement ont pu le constater. Aussi, comme l’écurie Perdrau, même si c’est à un degré moindre, a obtenu un bon pourcentage de réussite avec ses nouvelles unités, Azapel pourrait s’avérer comme le plus gros danger pour Green Keeper. On ne sera pas étonné de voir Summer Exposure se mêler à la lutte finale, lui qui a déjà battu Cult Status l’année dernière. Sa 1re ligne lui sera d’une grande aide pour obtenir le meilleur des parcours en attendant le sprint final. Green Keeper demeure néanmoins notre favori pour un deuxième succès.
1RE COURSE: Une lutte à quatre
Comme c’est le cas une fois par mois, les jockeys étrangers sont en lice dans la première course. En dépit du fait que cette épreuve est le plus souvent réservée aux chevaux classés au bas de l’échelle des valeurs, on est en droit de s’attendre que la logique soit respectée, avec les meilleurs chevaux faisant l’arrivée. À première vue, les Ay Tee Em, Selsius, Iwayini et à un degré moindre Jose Mourinho et Hopes And Desires possèdent le moins de chances. Ay Tee Em, qui est passé chez Ramdour, est réputé pour être ardent. On ne peut prédire quelle sera sa tactique. Au cas où son entourage décide pour la position tête et corde, on espère que son jockey parviendra à bien le contrôler alors qu’ils sont plusieurs à avoir failli dans cette tâche auparavant. Grâce à sa première ligne, Snappy devrait être en mesure de trouver la lice, et ce, non loin du meneur. Il est en de même pour Manta Ridge, qui avait joué de malchance à ses débuts sur le kilomètre. On doit aussi s’attendre à voir Burnt Sun dans le peloton de tête. Si jamais Ay Tee Em se montre trop ardent, il aura peut-être une occasion de trouver une place sur la lice. Hopes And Desires ne devrait pas être trop loin. Il y a aussi Jose Mourinho qui aura toutefois le désavantage de se trouver à l’extérieur des chevaux rapides. Cheerful News, lui, sera ravi si la course est lancée sur des bases élevées. La nouvelle unité Sherbrooke mérite aussi d’être considérée. Le cheval de Ricky Maingard a été soigneusement entraîné et son entraîneur semble avoir choisi le moment propice pour le faire débuter. Du reste, sa belle condition physique n’est pas passée inaperçue au training. Cependant, le cheval qui paraît avoir le plus progressé depuis ses débuts est Snappy. Nous prendrons le risque de le désigner comme vainqueur alors que les places devraient concerner plus particulièrement Manta Ridge, Sherbrooke et Cheerful News.
2E COURSE: Humble King peut se racheter
Si Humble King avait courbé l’échine devant Diamond Light à sa dernière tentative, c’était surtout parce qu’il avait raté sa mise en action. Le souhait des supporters de l’écurie Serge Henry est que leur favori ne soit pas lésé au départ. Avec une 7e ligne, il lui sera sans doute difficile de trouver une position dans le peloton de tête. Mais comme il avait fait presque jeu égal avec son dernier vainqueur dans l’emballage final, comment ne pas le désigner comme vainqueur. La question sera de savoir qui mènera le peloton. On serait tenté d’opter pour City Of Choice, qui aura à coeur de profiter de son meilleur numéro de corde car on trouve difficilement un véritable meneur. Il ne faut pas oublier qu’il avait gagné de bout en bout à ses débuts alors qu’il était chez Serge Henry l’année dernière. Altelekker possède aussi une bonne mise en action, mais City Of Choice semble le plus véloce. Salvador Dali est essentiellement un finisseur. Il aurait sans doute pu l’emporter la dernière fois si son cavalier d’alors s’était montré mieux inspiré dans l’emballage final. Ce sont sur papier ceux qui possèdent les meilleures chances de faire l’arrivée. On peut s’attendre à des progrès de la part de Pale Ale, qui n’a couru que deux fois, alors que Ketchup pourrait trouver le parcours un peu long pour ses aptitudes. Du fait qu’on n’est pas certain comment se déroulera la course, disons que Humble King et City Of Choice possèdent les meilleures chances, avec toutefois un léger avantage au cheval de Serge Henry, qui pourrait offrir à Jason Holder sa première victoire mauricienne.
3E COURSE: Woodi Allain peut mettre tout le monde d’accord
La 3e épreuve promet d’être bien disputée car les positions seront importantes dans les 200 premiers mètres de course. La vélocité de Bourne Supreme, qui revient après sept semaines, est connue. Woodi Allain n’est pas mal dans ce secteur et il ne faut pas prendre en considération sa course de la 18e journée où il s’était montré lent au départ. Il n’est pas exclu qu’il se retrouve dans le peloton de tête ou même dans le rôle de meneur. Torero, lui, devrait être en mesure de surmonter la difficulté de sa ligne extérieure pour se placer dans le dos d’un adversaire, non loin du meneur. Cypress Express aura intérêt à courir caché vu sa tendance à se montrer ardent. Avec une 3e ligne, il devrait être en mesure de le faire. Tout dépendra du déroulement de la course. Si Bourne Supreme n’est pas inquiété à l’avant, les feux seront au vert pour qu’il renoue avec le succès. Il en sera de même pour Woodi Allain. Des deux, on aura une petite préférence pour le représentant de l’écurie Mahess Ramdin, qui a le moins couru, même si Bourne Supreme tentera de capitaliser sur sa fraîcheur vu qu’il n’a pas couru depuis la 14e journée. Celui qui a été installé comme favori chez les bookmakers, Torero, s’est montré très régulier depuis sa victoire lors de la 3e journée. Il n’a en fait que collectionner les 1re et 2e places. Comment ne pas lui donner une chance pour inscrire une troisième victoire cette saison. On aurait pu inclure Bali Mojo comme une possibilité pour le quarté, mais on lui a préféré Cypress Express, qui pourrait cette fois trouver une meilleure position alors qu’il avait couru avec le nez au vent et avait quelque peu tiré à sa dernière tentative. Advocacy, pour sa part, aurait été mieux servi s’il avait bénéficié d’un meilleur numéro de corde. Sa ligne extérieure le place comme une deuxième chance. Il est à noter qu’Eli’s Connection portera des oeillères et des pacifiers pour la première fois et l’espoir reste de mise, même si on préfère le revoir. La performance de Saziwayo dépendra beaucoup de son départ, surtout qu’il se trouve avec l’as au départ. Toute mauvaise mise en action le contraindra à suivre plus en retrait que prévu, avec tout le peloton à remonter en fin de parcours. Un léger avantage sera accordé à Woodi Allain.
4E COURSE: Eskimo Roll pour une première
Ils ne seront que huit au départ du sprint de 1365m doté de The Radio Plus Trophy. Cette épreuve enregistre le retour de Dock Of The Bay qui, on se souvient, avait gagné lors de la 8e journée sur 1600m. Ce cheval est réputé pour être fragile des pieds car il a souvent été confronté à des problèmes aux sabots. Le parcours est bon pour une reprise mais on prendra le risque de ne pas lui accorder une première chance, sauf si certains de ses adversaires s’amusent à se nuire mutuellement dans la partie initiale. Une seconde chance sera aussi accordée à Joe’s Legacy. La raison est qu’il semble manquer ce petit plus pour faire jeu égal avec les meilleurs quand il est contraint à une course d’attente, un peu loin du peloton de tête. Il y a un autre cheval qui sera à son retour à la compétition. Il s’agit de Lead Story, qui n’a pas reparu en piste depuis le 7e acte. Rapide quand il est à son meilleur niveau – il n’est pas impossible qu’il tire profit de sa fraîcheur pour diriger les opérations -, il sera alors plus à son affaire. Mais on pense que le manque de compétition risque de jouer contre lui. Pageantry retrouve un parcours qui devrait mieux le servir car il avait trouvé les 1500m trop longs pour ses aptitudes lors de la 15e journée. Sur papier et compte tenu du parcours réduit, il est capable de revoir ses ambitions à la hausse. Il pourrait en être de même pour Kickstart, qui retrouve le sprint après sa tentative sur 1600m. Son espoir est de profiter de sa bonne deuxième ligne pour ensuite essayer de forcer la décision. Dans la fourchette 30-46, cela reste possible, d’autant qu’il avait pris la 2e place derrière What A Hit alors qu’il concourrait dans une valeur légère supérieure. Une bonne prestation de la part de Piquet, souvent ardent et manquant d’accélération dans l’emballage final, peut être envisagée si les conditions de course lui sont favorables. Mais celui qui est notre favori est Eskimo Roll. Malchanceux à sa dernière tentative, il avait versé à l’extérieur avant de revenir à l’intérieur pour échouer à une encolure du vainqueur. Le numéro un à la corde devrait être d’une grande aide pour qu’il bénéficie d’un meilleur parcours. Quelque part, on serait même tenté de le considérer comme le banco de la journée de samedi.
5E COURSE: Cinq à la suite pour Lord Of The Dance
Si l’écurie Rousset possède plusieurs chevaux dont la valeur a été continuellement revue à la hausse, l’établissement dirigé par Vincent Allet peut aussi clamer que Lord Of The Dance n’a fait que progresser depuis qu’il a enregistré sa première victoire. Quatre succès sont tombés dans son escarcelle depuis le début de la saison. Yannick Legevin, Feroze Mohamed et Guy Leroux espèrent un cinquième succès de leur protégé demain après-midi en dépit du fait que la plupart de ses adversaires du jour lui sont supérieurs au niveau de la valeur. Le point fort de Lord Of The Dance est sa maniabilité. Il ne devrait pas éprouver trop de difficultés à bien se placer. On le voit même se positionner dans le sillage ou aux côtés d’African Dancer, qui essaiera sûrement de réduire l’épreuve à un sprint. Quand on connaît la faculté de Lord Of The Dance à bien s’adapter à ce genre de situation, son entourage n’aura pas trop de soucis à se faire. Cependant, c’est dans l’emballage final que l’affaire risque de se corser. Le favori a pris la mauvaise habitude, et ce, depuis son succès lors de la 12e journée, à verser à l’extérieur dans la ligne droite finale. Si jamais sa supériorité est sérieusement contestée dans cette partie cruciale, il risque d’y laisser des plumes. Qui pourra l’empêcher d’aligner un 5e succès ? Le premier à considérer, sur papier, est Il Magnifico. Malheureusement, il n’a pas séduit lors de ses derniers work-outs. Il faut alors se tourner du côté de Dominion Legacy, qui reste sur une bonne entrée en matière. Il y a aussi Foxtrot Oscar qui est capable de bien faire dans un bon jour. Il en est de même pour Electric Lightning qui, toutefois, semble ignoré par Dame Chance. Il ne faudra aussi pas éliminer Young Royal, la nouvelle unité qui a été entraînée avec un soin particulier. La distance sera idéale pour une reprise et il n’est pas exclu qu’il joue un mauvais tour au favori.
7E COURSE: Campus, s’il prend un bon départ
Le Defi Plus Trophy pourrait enfin sourire à Campus, serait-on tenté de dire. Le cheval de l’écurie Foo Kune a collectionné le deuxième accessit cette saison et il est grand temps qu’il remporte sa première course. Cependant, il lui faudra a priori surmonter sa mauvaise habitude, celle de rater sa mise en action. Lors de ses deux dernières tentatives, il a terminé en bolide, mais avait concédé trop de retard pour être en mesure de reprendre tous ceux qui le précédaient dans le parcours. Il sera pour la première fois piloté par Michael Cahill. L’Australien est un jockey chevronné et s’il parvient à corriger la carence de sa monture, la victoire sera alors largement dans ses possibilités. Mais rien n’est joué. L’écurie Gujadhur compte sur Good Grief, qui n’avait pas mal fait à ses débuts et qui semble avoir profité de sa course de rentrée. Weston Heritage ne part pas battu d’avance et si Jeanot Bardottier parvient à bien doser ses efforts, il devrait être présent à l’arrivée lui aussi, surtout que l’apprenti bénéficie d’une remise de 3 kg. Dynastar est également à considérer, tout comme Waterside Jet, qui n’avait été battu que par un fil à sa dernière sortie. Comme on peut le constater, ils sont plusieurs à pouvoir prétendre à la victoire. On accordera de peu l’avantage à Campus.
8E COURSE: Pride Of Prussia doit être sur ses gardes
La dernière course de samedi promet aussi d’être bien disputée, même si la régularité des partants n’est pas reconnue. Caramel King reste sur un brillant succès avec Sunil Bussunt. Il a été conservé sur sa fraîcheur et a effectué un spurt prometteur jeudi matin. S’il peut conserver l’avantage sur Shuttlecock, il aura alors toutes les chances de résister à ses poursuivants. Pride Of Prussia sera l’un d’eux, à condition qu’il ne soit pas trop distancé en début de course. Une tactique que son entraîneur pourrait choisir pour ne pas avoir à faire les extérieurs. Democratic Man reste un danger potentiel, même s’il n’a pas couru depuis la 5e journée car ses prestations à l’entraînement ne sont pas passées inaperçues. Le seul petit hic pourrait être le parcours, lui qui est considéré comme un spécialiste du kilomètre. King’s Bench est aussi capable de bien se comporter. Il portera à nouveau une noseband. Lui aussi peut contester la suprématie de Caramel King pour la position tête et corde. S’il parvient à mener le peloton sans avoir à sortir de son pas, ses chances ne seront pas négligeables. Ainsi, si Caramel King ou King’s Bench se retrouve seul en tête, les poursuivants devront cravacher dur pour les reprendre. Cependant, au cas où il y a une lutte pour le commandement, Pride Of Prussia sera bel et bien présent. Il pourrait être rejoint par Addition, Democratic Man et Betrayed. Il est difficile de départager les partants, même si Pride Of Prussia peut être considéré comme le plus régulier du lot.