Philippe Marion n’a pu poursuivre sa grève de la faim auprès de Clency Harmon. Il a dû se rendre à l’hôpital ce lundi 1er avril, car il ne se sentait plus très bien. Également membre de l’association Justice et Vérité, il entamait son cinquième jour de grève.

« Pour le moment, c’est en statu quo, mais nous resterons jusqu’à la fin », a soutenu Clency Harmon malgré l’épuisement.

Ils se sont mis en grève à Port-Louis, aux abords de l’Église immaculée, afin de réclamer justice sur leurs terres. Las des promesses non tenues, ils ont décidé d’allant de l’avant avec des actions musclées.

Pour rappel, Clency Harmon avait dans le passé déposé des recommandations devant la Commission Justice et Vérité pour récupérer les terres de ses ancêtres. En 2009, devant la Commission Justice et Vérité, Clency Harmon, héritier de Frédéric Bonnefin, avait affirmé que la compagnie sucrière de Médine avait pris possession de 277 arpents à sa famille, à Camp-Caval, Curepipe. Les terres auraient été « incorrectement acquises ». 

Ils réclament que le gouvernement vienne de l’avant avec la Land Court afin de leur restaurer les terres dont ils ont été dépossédés.

Une conférence de presse est prévue demain mardi 2 avril dans se sens, présidée par Jack Bizlall.

A lire aussi : Dépossession de terres : Clency Harmon entame une grève de la faim.