photo illustration

Le National Drug Control Master Plan 2019-2023, rendu public le lundi 16 septembre, fait état d’une hausse conséquente dans le nombre d’arrestations pour trafic ou possession de drogue synthétique, qui a plus que doublé entre 2017 et 2018.

En 2018, 1 129 individus avaient été arrêtés avec de la drogue synthétique (1 059 hommes, 39 femmes et 31 mineurs). Alors qu’en 2017, 534 personnes avaient été prises (510 hommes, neuf femmes et 15 mineurs).

S’agissant du cannabis, 647 arrestations ont été effectuées en 2017 (631 hommes, 20 femmes et 14 mineurs). Contre 684 en 2018 (631 hommes, 34 femmes, 19 mineurs). On relève également une baisse dans les arrestations pour les délits liés à l’héroïne.

Pour rappel, à l’ouverture de la 29e rencontre des Heads of National Drug Law Enforcement Agencies Africa (HONLAF), à Balaclava, hier, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a réitéré son engagement à combattre le trafic de drogue.

« We will sustain our zero tolerance against drug traffic », a-t-il soutenu.