Le cheval le mieux préparé de la course l’emporta. C’est ce qui se passa dans la première classique de la saison, la Duchesse, qui sourit à Gilbert Rousset et Soodesh Seesurrun pour la septième fois, alors que Johnny Geroudis remportait sa première Duchesse. Top Seller n’a pas à rougir de sa deuxième place car il se retrouva devant une tâche insurmontable aux 300m. Polar Bound aurait pu aspirer à mieux s’il n’avait pas été incommodé par le changement de ligne de Tales Of Bravery. Ce dernier, lui, eut toutes les cartes en main mais il lui manqua le petit plus pour avoir le dernier mot. Il eut une course de rêve dans le parcours mais manqua visiblement de travail.
Dès l’ouverture des stalles, on comprit vite que Gaëtan Faucon voulait que Tales Of Bravery obtienne le meilleur parcours, soit de parcourir le moins de terrain possible. Stunning Tiger, lui, avait sa ligne contre lui et comme il avait du pas, Nooresh Juglall fit de son mieux pour le placer en tête. Glitter Star avait bien démarré et était dans le peloton de tête. On prévoyait que Beacon Flare allait mener le peloton mais ce ne fut que dans la descente qu’il tenta quelque chose. Polar Bound précédait Lancewood, C Major, Top Seller, Code Rock et Solo Traveller. Ce dernier était dernier dans le parcours, assez loin du leader.
Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, ce fut au moment même où le rythme accéléra sous l’impulsion de Beacon Flare que Johnny Geroudis décida de déboîter Solo Traveller, qui entama sa remontée en troisième épaisseur. Pour tenter ce coup tactique, il fallait que le Sud-Africain soit bien confiant dans les capacités actuelles de sa monture. Pendant ce temps, Top Seller se retrouva en dernière position et il le fut toujours aux 300m. Pendant que Solo Traveller abordait la dernière courbe, Top Seller avait aussi été déboîté. Tales Of Bravery et Polar Bound attendaient le début de la ligne droite pour gicler.
Tales Of Bravery fit illusion quand le passage s’ouvrir devant lui. Son jockey aurait voulu que son cheval puisse tirer avantage de sa position à la corde. Malheureusement, le cheval qui le précédait dans le parcours n’avançait pas comme il le souhaitait et il dut patienter avant de lancer sa monture. Polar Bound eut à patienter quelque peu avant de s’infiltrer à l’extérieur du cheval de Ricky Maingard. Tales Of Bravery prit l’avantage mais pas pour longtemps car Solo Traveller continuait sur le même rythme. Polar Bound allongea ses foulées et on crut un instant qu’il pourrait avoir le dernier mot, mais il fut aussi devancé par Top Seller, qui termina en bolide pour échouer à une longue encolure de Solo Traveller.
La joie était indescriptible au sein de l’écurie Rousset avec l’entraîneur Gilbert Rousset, son assistant Soodesh Seesurrun et Johnny Geroudis, qui étaient aux anges. Une septième Duchesse pour les deux premiers demeure un exploit. Top Seller est à créditer d’une excellente performance compte tenu qu’il était encore dernier à 300m de l’arrivée. Pour Gaëtan Faucon, il n’est pas illogique de penser que la tactique d’opter pour une position à la corde ait pu être mauvaise, surtout que son cheval avait 61 kg sur le dos. Le Français avance également que le terrain le long de la lice n’était pas dans un très bon état. Quoi qu’il en soit, la Duchesse 2013 a livré un beau vainqueur et on attend avec une certaine impatience sa prochaine sortie.