Le Happening organisé en début de semaine à l’École du Nord pour marquer le 40e anniversaire de cette institution scolaire privée a été des plus enrichissantes pour les élèves aussi bien que pour l’auteur, metteur en scène et comédien Frédéric Ferre. Ce dernier présentait mardi soir à l’École du Nord, sa conférence théâtrale « À la recherche des canards perdus ».
Quelque 200 spectateurs avaient fait le déplacement à cette occasion pour le démarrage des activités de cet espace culturel dans le Nord. Les promoteurs de ce projet visant à relancer la vie culturelle dans cette partie de l’île sont plus que comblés devant cet accueil. C’est la première fois que l’École du Nord propose un spectacle en partenariat avec l’Institut Français de Maurice — collaboration appelée à se développer pour l’organisation d’autres événements.
De son côté, Frédéric Ferrer avait tenu à rencontrer dans la matinée de mardi les élèves de 3e de l’école. L’artiste s’est dit très heureux de sa rencontre avec les élèves de l’École du Nord. « Ces rencontres sont importantes pour moi car elles me permettent d’avoir une relation privilégiée avec le nombreux public de ce spectacle. Je suis aussi comblé de pouvoir participer à cette grande première pour l’École du Nord et pour l’Institut Français de Maurice », a-t-il soutenu.
De son côté, Madame Daurox, principale de l’École du Nord, se dit ravie qu’à l’occasion de sa venue à Maurice, Frédéric Ferrer ait accepté de répondre aux questions des élèves sur le métier d’artiste et sur le thème de son spectacle. « Ce sont là des moments qui constituent des temps forts dans la scolarité des enfants », soutient la pédagogue fière du résultat obtenu.