Le ministre des Sports sortant n’a pas la cote depuis la transformation du stade George V en piscine et l’épisode “Danse avec les Stars” au Champ-de-Mars, au lendemain des JIOI lorsqu’il avait reproché à Alain Wong de se trémousser mieux que lui. Stéphan Toussaint est désormais la risée des politiciens des autres bords politiques, et ce à tel point que certains l’ont surnommé « slip oranz ».

Lors d’un congrès nocturne, un orateur a déclaré : « Simiz oranz, slip oranz, baret oranz, finn bizin sove depi Kirpip pou al kasiet No 12. »