• Casse-tête au sujet du positionnement de Dayal, Fowdar, Rughoobur ou encore de Jahangeer “closely monitored”

Lakwizinn du Prime Minister’s Office appréhende un coup fourré politique en marge des rassemblements pour la Fête du Travail du 1er mai.

Ces derniers jours, l’Inner Circle du Premier ministre et leader du MSM, Pravind Jugnauth, reste sur ses gardes et ne se cache pas pour qualifier de casse-tête le positionnement de l’ancien ministre de l’Environnement Raj Dayal, de Bashir Jahangeer dans la circonscription de Rivière-des-Anguilles/Souillac, qui n’a d’ailleurs pas participé aux réunions de mobilisation au No 13 hier soir, ou encore des deux députés du No 6 (Grand-Baie/Poudre-d’Or), Sangeet Fowdar et Sudesh Rughoobur. Des initiatives à tous les niveaux de l’appareil d’État sont envisagées.

Après l’affidavit juré par Raj Dayal la semaine dernière affirmant que le tandem sir Anerood Jugnauth/Roshi Bhadain avait menti par rapport à l’affaire “Bal Kouler”, et qu’il avait été poussé à démissionner, le Sun Trust reste vigilant par rapport aux manœuvres politiques du député orange de la circonscription No 9 (Flacq/Bon-Accueil).

De sources concordantes, on apprend que l’ancien ministre de l’Environnement aurait perdu tout espoir d’avoir plus de considération au sein du bureau politique du MSM et encore moins de retrouver son portefeuille ministériel dans le gouvernement “Papa-Piti”.

Raj Dayal avait annoncé la semaine dernière qu’il envisageait des actions politiques après avoir pendant longtemps tenté de faire prévaloir son innocence dans cette affaire, où il fait face à une charge provisoire devant la Cour intermédiaire.

Ainsi, les mouvements de l’ancien commissaire de police sont surveillés en cette fin de semaine, avec une menace de démission du MSM avant le rassemblement du 1er mai évoquée au No 9. Cependant, au niveau de Lakwizinn ou encore parmi les anciens du Sun Trust, on laisse entendre que le leader du parti, Pravind Jugnauth, ne compte aucunement céder au chantage.

Autre député dont les gestes sont étroitement surveillés par l’Inner Circle de Pravind Jugnauth : Bashir Jahangeer. Il était d’ailleurs absent hier lors des réunions de mobilisation du MSM en vue du meeting du 1er mai, notamment à Batimarais et L’Escalier. La raison évoquée est que ce dernier a dû quitter le pays pour des raisons personnelles.

Mais cette démarche fait sourciller ceux du côté du Sun Trust, qui y voit un manque de solidarité envers le parti au niveau de l’organisation pour ce rassemblement politique crucial.

L’Inner Circle de Pravind Jugnauth suit aussi la situation au No 6 (Grand-Baie/Poudre-d’Or), bien que Sangeet Fowdar et Sudesh Rughoobur affichent depuis ces derniers jours un mood de “lev pake reste”.

Au niveau de Lakwizinn, on reste vigilant et on ne veut pas que les préparations du 1er mai soient gâchées par une autre démission des rangs du MSM. Au Sun Trust, on avance que « la porte est ouverte pour ceux qui veulent partir après le meeting du 1er mai car toute autre démission n’aurait aucune incidence sur le calendrier électoral de Pravind Jugnauth ».

Pour preuve, ils s’appuient sur le déroulement de la campagne de mobilisation pour le 1 er mai à travers l’île, dont la réunion d’hier soir dans la circonscription de Port-Louis Maritime/Port-Louis Est (No 3) avec en première ligne l’ex-ML et nouveau MSM Anwar Husnoo aux côtés de Raouf Gulbul.