La culture créole sera au centre d’une journée d’activités organisée dans la cour de la paroisse de Grand-Gaube, dimanche prochain. Cette initiative, qui a été pensée par le Comité Diocésain Premier Février, avec la collaboration de la paroisse de Grand-Gaube, marquera la Journée internationale de la langue créole.
Le moment fort des activités prévues sera sans aucun doute le lancement de la Konvansion Kreol pour l’année 2013, au cours d’une conférence qui réunira des associations créoles. En effet, le comité a souhaité rassembler les figures de proue de ces associations qui ont contribué à leur façon et dans différents domaines à l’avancement de la cause créole depuis 20 ans. Soit deux décennies après le fameux discours du père Roger Cerveaux qui avait alors dénoncé « l’absence d’intérêt de l’Église catholique pour ses enfants créoles. » Le terme « malaise créole », tiré de cette allocution, a été un déclic dans la société mauricienne.
La journée du 28 octobre débutera par une messe en kreol qui sera célébrée par le père Roger Cerveaux à 10h. Et à 11h15, les organisateurs procéderont à l’ouverture des espaces de culture et de langue créole, qui comprendront la cuisine, des jeux, le séga, la littérature, les métiers, les chants…
Des artistes seront aussi présents pour assurer l’animation en début d’après-midi. Et en préambule à la journée du 28 octobre, des compétitions sportives sont prévues aujourd’hui au village de Grand-Gaube. Le Comité Diocésain Premier Février a vu le jour en 1995 et il est aujourd’hui constitué de Jimmy Harmon, Marjorie Desveaux, Lindsay Morvan, Danielle Palmyre, Jean Claude Jance et des pères Alain Romaine et Jean-Maurice Labour.