Maurice a un vrai potentiel pour produire de l’énergie à partir de panneaux photovoltaïques. C’est ce qu’a confirmé Dieter Seifried, expert allemand en énergie solaire, lors de son passage à Maurice pour animer une conférence sur le Power shift organisée par le Centre for Alternative Research and Studies. Mais cette ressource gratuite du soleil est sous-exploitée chez nous.
La production énergétique à partir de panneaux photovoltaïques prend de l’ampleur à Maurice. Avec l’enlèvement de la taxe à valeur ajoutée sur ces produits, comme annoncé dans le dernier discours du Budget, elle pourrait connaître un plus grand rayonnement. La production à petite échelle par des particuliers (Small Scale Distributed Generation, SSDG) qui revendent le surplus au Central Electricity Board (CEB), pourrait croître. À ce jour, 322 permis – pour la production de 2,8 mégawatts – ont été délivrés par le CEB. D’ici la fin de l’année, 2 mégawatts supplémentaires seront connectés. Avec le projet du Centre for Alternative Research ans Studies (CARES), qui souhaite la création d’ici 2014 d’une ferme photovoltaïque à travers le Medium Scale Distributed Generation (MSDG), la production énergétique devrait augmenter. Cette ferme devrait être gérée par une coopérative.