La Criminal Investigation Division de Port-Louis Nord, sous la responsabilité du CI Hossenbacus et la supervision du surintendant de Police Delawarally, a élucidé ce matin une affaire inhabituelle. En effet, le calice du Père Laval, volé il y a deux semaines, a été retrouvé au cours d’un raid à Ste Croix, qui a également vu l’arrestation d’un suspect qui est déjà passé aux aveux.
Le vendredi 10 mai dernier, le père Bernard Hym, responsable du Centre Spiritain à Sainte-Croix, a rapporté au poste de police de la localité le vol du calice du Père Laval, exposé à Sainte-Croix. Compte tenu de l’importance de ce vol et la valeur patrimoniale de cet objet, cette enquête a été placée en « top priority » et a été confiée à la Criminal Investigation Division (CID) de Port-Louis Nord.
Les informations disponibles de sources policières indiquent que c’est à la base d’un exercice d’intelligence gathering que les enquêteurs sont parvenus à remonter la piste d’un suspect habitant Ste-Croix et connu des services de police de Port-Louis Nord. Au cours de cette descente policière tôt ce matin au domicile de Marie Jouachim Eric Ricaud, 37 ans, sans-emploi, les enquêteurs devaient effectivement retrouver cet objet patrimonial qui a 150 ans d’existence cette année.
Au cours de l’interrogatoire, le suspect, qui travaillait auparavant à l’endroit où le calice était exposé, n’a pas tardé à passer aux aveux. À la mi-journée il a comparu devant la Cour de Port-Louis pour son accusation provisoire de vol. Après cette étape il devrait retourner en cellule policière pour la suite de son interrogatoire.
Du côté des enquêteurs, l’on exprime la satisfaction d’avoir retrouvé le calice avant qu’il ne soit vendu. En vue de prévenir tout vol similaire, la police a conseillé au père Hym de renforcer la sécurité.