L’enquête préliminaire sur le meurtre en décembre 2008 de la quinquagénaire Khairoonessa Tengur a pris fin lundi devant la Cour de district de Port-Louis Nord. Les avocats des suspects, trois habitants de Vallée-des-Prêtres, n’ont appelé aucun témoin. Les conclusions de la magistrate Nalini Senevrayar-Cunden sont prévues le jeudi 17.
Le Directeur des poursuites publiques (DPP) a institué une enquête préliminaire pour le meurtre de Khairoonessa Tengur. La police reproche à un mineur de 17 ans, à Naseerudin Tengur (Sameem) et à Amanulah Sharil Samoon Emamdee (alias Souval) d’avoir tué la tante du deuxième nommé en décembre 2008. Ils ont comparu lundi devant la magistrate Nalini Senevrayar-Cunden siégeant à la Cour de district de Port-Louis Nord.
Aucun témoin n’a été appelé par les avocats de la défense, Mes Raouf Gulbul, Yannick Fok et Joy Seewooram. L’accusé No 1 a déclaré que « mo pena nanie a voir ek sa case la. Mo pa finn fer okenn crim mwa ». Et d’ajouter que « bann la inn menass mwa ek inn dir mwa veyer… Kouma zot inn rant dan lakaz-la monn sove mwa ». Naseerudin Tengur a souligné avoir prévenu l’un des neveux de la victime qui « pa finn pran kont ». Ce récidiviste notoire a ensuite préféré user de son droit au silence.
Amanulah Emamdee a quant à lui fait une déclaration du banc des accusés. Il a nié les accusations retenues contre lui et a indiqué que l’accusé No 1 avait lui-même déclaré qu’il n’était pas la troisième personne dans cette affaire de meurtre. « Sa zour la mo ti pe fer shopping dan Plaine-Verte… Letan monn fini mo finn rest lakaz mo pann sorti », a-t-il affirmé. Le ministère public est représenté par Me Yashoda Gopaul. La magistrate Nalini Senevrayar-Cunden donnera le ruling de l’enquête préliminaire le jeudi 17.
Selon le rapport du chef du département médico-légal de la police, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, le décès de la victime âgée de 58 ans est dû à une strangulation. Les côtes de la quinquagénaire ont aussi été fracturées. Le crime serait un larcin qui aurait mal tourné.
Le mineur avait seulement 14 ans au moment des faits allégués. Naseerudin Tengur, un soudeur, et Amanulah Sharil Samoon Emamdee, un marchand ambulant, avaient eux respectivement 23 et 33 ans. Khairoonessa Tengur a été trouvée morte le 22 décembre 2008 à son domicile à rue Francis Daubin à Vallée-des-Prêtres.