Cinq ans après son dernier concert à Maurice, Véronique Forget chantera à la Maison Eurêka, le 14 août. Un répertoire principalement composé de titres d’Edith Piaf, qui figuraient dans le spectacle qu’elle avait monté pour les Émirats et Singapour, où la chanteuse mauricienne a été acclamée en vedette. Personnalité très connue dans le circuit hôtelier et dans le giron du spectacle mauricien il y a quelques années, Véronique Forget s’est construit un beau parcours et une renommée.
Rien de rien… L’immortel refrain de Non, je ne regrette rien aura été le parfait leitmotiv de Véronique Forget. Les paroles de Michel Vaucaire et la musique de Charles Dumont s’accordent à la vision de la chanteuse mauricienne, dont le périple à travers le globe continue au gré des vents et des opportunités. Dans quelques jours, elle regagne la Belgique, où elle a posé ses valises après les Émirats et Singapour. À la fin des vacances, qu’elle passe en ce moment auprès des siens, dix musiciens et une tournée l’attendent dans le Royaume. Ensuite, à la fin de l’année, “des raisons personnelles” la conduiront vers les États-Unis, sa prochaine destination.