Photo d'illustration
  • Les recteurs en faveur d’une organisation similaire aux examens de PSAC et de SC/HSC
  • Demande du syndicat des recteurs au ministère « for an urgent tripartite meeting » afin de discuter des examens de cette année et de l’introduction en 2020 du National Certificate

Face au manque aigu d’enseignants pour assurer les cours en Grades 7, 8, 10 et 12 (Forms I, II, IV et Lower VI), et confronté à d’autres problèmes d’ordre pratique pendant le déroulement des examens nationaux de Grade 9, le syndicat des recteurs a proposé au Mauritius Examinations Syndicate (MES) lors d’une réunion le 29 mai que les épreuves de Grade 9 se déroulent en même temps que celles du PSAC. Les recteurs demandent également la même structure d’organisation et le même dispositif de sécurité que ceux en vigueur pour les épreuves du PSAC et celles de Cambridge, en soulignant le caractère national de cet examen de Grade 9.

Ces deux dernières années, en raison de certains règlements du MES pour le déroulement des examens de Grade 9, sans compter les exigences de Cambridge pour les examens de SC/ HSC, les chefs d’établissements des collèges d’Etat et privé ont été confrontés à plusieurs difficultés dans la gestion de l’école : manque d’espace et manque de surveillants tant pour les examens de Grade 9 que pour des “internal exams”, manque d’enseignants pour assurer les classes normales pour certains Grades… Les recteurs soulignent que les examens de Cambridge commencent en de plus en plus tôt, soit en septembre pour certaines épreuves pratiques, et qu’un bon nombre d’enseignants de collèges d’Etat sont recrutés par le MES comme “resource person” dans l’organisation de ces examens. « C’est pour cette raison que nous manquons d’effectif pour répondre aux autres obligations de l’école durant cette période », explique Soondress Sawmynaden, président du syndicat des recteurs/assistants-recteurs du secondaire d’Etat.

D’autre part, plusieurs salles de classe sont réquisitionnées par le MES pour le déroulement des examens de Cambridge, provoquant par la même occasion un manque d’espace pour la tenue des examens de Grade 9. Soulignons que l’an dernier, le MES avait recommandé un “seating arrangement” des candidats. C’est ainsi que le MES avait proposé une distance minimale de 1,25 m entre les pupitres des candidats et que ces derniers soient placés dans le même sens. Le MES avait aussi exigé la présence deux Invigilators par salle d’examen, l’un faisant face aux candidats et l’autre en poste au fond de la salle. Mais plusieurs écoles n’ont pu respecter le “seating plan” par manque d’espace en raison du déroulement des classes normales pour les autres élèves.

Lors d’une réunion au MES le 29 mai, les membres de ce syndicat ont soulevé avec force détails les problèmes d’ordre pratique qu’ils ont rencontré lors des examens de Grade 9 l’an dernier et ils ont fait part aux responsables du MES de certaines propositions dans le but d’avoir un environnement plus calme pour la tenue de ces épreuves nationales. « Ce futur NCE Exam sera déterminant pour la suite du parcours académique des élèves et nous devons créer un environnement propice pour leur participation à ces épreuves. C’est ainsi que nous avons demandé au MES une organisation similaire à celle de PSAC et de SC/HSC », explique S. Sawmynaden. Les recteurs proposent ainsi la tenue de ces examens durant la même période que ceux du PSAC et, en outre, demandent qu’il n’y ait pas de classes pour les autres élèves du secondaire durant ces épreuves, comme c’est le cas d’ailleurs pour ceux du primaire pendant le déroulement du PSAC. « Ce faisant, on réglera le problème de manque d’espace et celui du manque d’effectif, sans compter que l’école sera beaucoup plus calme pendant ces examens de Grade 9 et que cela favorisera une meilleure participation des candidats », croient les recteurs du secondaire d’’Etat. Au cas où le ministère ne serait pas d’accord avec cette proposition, le syndicat suggère alors la tenue de ces examens durant la dernière semaine de l’année scolaire, mais à condition que les “internal exams” soient déjà terminés.

préparation avant l’entrée en vigueur du National Certificate of Education et ce syndicat des recteurs souhaite que le déroulement du National FIII Assessment 2019 soit une répétition des examens de l’an prochain à tous les niveaux. Mais il y a encore beaucoup de points à régler, d’où leur demande au ministère de l’Education à la fin du mois dernier pour une « réunion tripartite urgente ».

Dans cette requête, ils informent le ministère des récentes discussions qu’ils ont eues avec le MES à ce sujet sur un ton positif, et qui ouvrent la voie à une meilleure collaboration entre cet organisme et eux dans l’intérêt des élèves. Même s’ils ont pu obtenir des explications auprès du MES sur plusieurs aspects, le syndicat des recteurs dit au ministère que « certain salient points still need clarifications », tels le déroulement des examens de Grade 9 de cette année et ceux de 2020/2021; l’admission dans les Academies en 2021; et la combinaison des matières dans les Academies. D’ou l’insistance des chefs d’établissement du secondaire d’Etat pour cette réunion tripartite entre le ministère, le MES et leur syndicat.