L’enquête sur l’enlèvement et le vol avec violences commis par une bande de faux policiers dans la soirée de samedi à dimanche matin à Grand-Baie a débouché sur l’interpellation d’un chauffeur de taxi marron. Ce dernier véhiculait un serveur de la boîte de nuit Le Bambous, âgé de 25 ans et habitant L’Espérance, lorsque celui-ci a été enlevé par des imposteurs avant d’être agressé physiquement dans un champ de cannes à Vale et de se faire dérober Rs 6 000. Lors de son interrogatoire par des policiers de la CID de la Northern Division, travaillant sous la supervision de l’assistant Commissaire de Police Devanand Reekoye, le chauffeur a nié toute implication dans l’affaire.
Selon des recoupements d’informations auprès de sources policières, le chauffeur de ce taxi marron intéressait les enquêteurs depuis hier matin en vue de faire la lumière sur les circonstances de ce cas de kidnapping et de vol. Des directives ont alors été données pour interpeller l’individu, consigner sa version des faits et établir s’il est impliqué ou non dans cette affaire. C’est ainsi que le chauffeur a été interpellé dans la journée d’hier avant d’être interrogé. Pour autant, ce dernier a affirmé ne rien avoir à faire avec l’affaire, ajoutant qu’il n’est en aucun cas associé à cet enlèvement. De fait, il a été relâché sur parole en attendant d’autres développements dans le cadre de l’enquête.
D’autre part, Stevenson L’Enclume, 42 ans, habitant La Tour Koenig, appréhendé aux petites heures du matin hier par une escouade de la police, a été inculpé provisoirement devant le tribunal de Mapou hier après-midi pour le délit de “usurping public functionary”. L’homme a ensuite été reconduit en cellule policière, les enquêteurs ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle. D’après les dernières indications, Stevenson L’Enclume ferait partie de la bande de faux policiers ayant semé la terreur à Grand-Baie le week-end dernier. À bord d’un 4×4, ces individus ont bloqué la route du taxi marron – à hauteur de bâtiment Maurvest, sur le chemin Vingt pieds – dans lequel se trouvait le serveur de la boîte de nuit Le Bambous. Les trois occupants du véhicule, prétendant être des officiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), auraient ensuite forcé le serveur à prendre place à bord de leur 4×4 (immatriculé 7467 DC 08). Ils ont ensuite emprunté la route menant à un sentier se trouvant au beau milieu d’un champ de cannes, à Vale. C’est là qu’ils auraient agressé le jeune homme de 25 ans avant de dépouiller de Rs 6 000, qu’il avait en sa possession. Les trois faux policiers ont ensuite pris la fuite en abandonnant l’employé dans le champ de cannes en pleine nuit.
Pendant l’interrogatoire de Stevenson hier, une escouade de la CID était restée en attente, prête à aller appréhender les deux autres malfrats dans l’éventualité où le suspect donnerait leur nom aux enquêteurs. En vain, Stevenson L’Enclume rejetant en bloc les accusations formulées à son encontre.
L’enquête faire cependant déjà ressortir que le 4×4 utilisé appartiendrait à un gros bras notoire de la station balnéaire de Grand-Baie. Il ressort également que celui-ci aurait confié le véhicule à un membre d’une famille très connue, habitant la région de Palma, et ce afin de véhiculer des “bouncers” sur leur lieu de travail. L’enquête se poursuit.