36° au Champ-de-Mars dans la journée d’hier

Depuis hier soir, Rodrigues est prise en tenaille par deux systèmes dépressionnaires, nommés Funani et Gelena. Dans l’immédiat, Funani présente une sérieuse menace pour l’île avec un avis de cyclone de classe III émis fort probablement dès cet après-midi par les Services météo de Vacoas en collaboration avec la station de Pointe-Canon à Rodrigues. Mais après le passage dans les prochaines 24 heures de Funani dans les parages de Rodrigues, Gelena devrait continuer à influencer le temps dans l’île avec très probablement une prolongation de l’avertissement de classe III en début de week-end. Entre-temps, depuis ce matin, Rodrigues est en alerte II. Par contre, Maurice, qui ne devrait pas être menacée directement par le passage de ces cyclones, continue à essuyer une vague de chaleur avec une pointe de 36° enregistrée au Champ-de-Mars et une température maximale de 34° sur la côte ouest ces dernières 24 heures.

Avec l’avertissement de classe II émis ce matin à 4 heures, la tempête tropicale modérée Funani était centrée à environ 360 km au nord-nord-est de Rodrigues, soit en latitude 16.5 degrés Sud et longitude 64.0 degrés Est. Elle se déplace maintenant vers le Sud-Sud-Ouest à environ 10 km/h.

La menace Funani devait se préciser en cours de journée vu des indications que Funani commence à s’incurver graduellement vers le Sud-Est avec un ralentissement temporaire dans son déplacement. Ce changement de trajectoire pourrait amener le centre plus près de Rodrigues. Des bandes nuageuses externes associées à Funani ont traversé l’île occasionnant des pluies passagères.

Rodrigues devrait subir des conditions cycloniques dès aujourd’hui. Le vent qui souffle de l’Est à 30 km/h se renforcera graduellement dans l’après-midi avec des rafales de l’ordre de 90 km/h et des conditions cycloniques ressenties tard dans la nuit. À ce matin, la vitesse des vents soutenus (sur 1 minute), qui est de 93 km/h avec des rafales à 115 km/h, pourrait s’accroître. La mer sera forte devenant très forte et houleuse.

D’ailleurs, dès ce matin les habitants de l’île ont déjà commencé à prendre des précautions d’usage, les pêcheurs ramenant leurs barques à terre vu l’état démonté de la mer. Les institutions scolaires, que ce soit du primaire ou du secondaire, sont fermées. Tout ce que Rodrigues souhaite, Funani se rapprochant de ses côtes, est que la tempête tropicale lui apporte de la pluie pour compenser le déficit confirmé à ce jour et cela, sans plus de dégâts.

Pour ce qui est de Gelena, situé ce matin à un millier de kilomètres à l’est-nord-est de la Réunion, Météo-France prévoit que le système devrait aussi se renforcer, sans passer toutefois au stade de cyclone tropical. Il devrait suivre une trajectoire similaire au premier système, passant lui aussi très près de Rodrigues probablement en début du week-end prochain.

Par contre, Maurice, qui n’est pas menacée par l’évolution de ces deux systèmes, reste sous l’influence d’un courant d’air chaud, humide et légèrement instable. Le temps devrait être temporairement nuageux dans l’après-midi à l’Ouest et sur le Plateau central avec des averses localisées accompagnées d’orages isolés.

La température maximale sera supérieure à la moyenne par 2 à 3 degrés Celsius avec 28 à 31 degrés Celsius sur le Plateau central et 33 à 35 degrés Celsius ailleurs. La température minimale sera d’environ 23 degrés Celsius sur les hauteurs et variera entre 25 et 27 degrés Celsius sur les régions côtières.

Dans la journée d’hier, la station de Vacoas a enregistré une maximale de 36 degrés Celcius au Champ-de-Mars et une moyenne de 35° à Port-Louis et de 34° sur la côte ouest. La seule région, qui est restée sous la barre de la maximale de 30°, était Grand-Bassin.