La Banque de Maurice disposait de réserves brutes d’environ Rs 88 milliards à fin octobre 2012, soit l’équivalent de 5,1 mois d’importations.
Selon les autorités bancaires, les réserves brutes ont augmenté de Rs 173 millions le mois dernier pour se rapprocher de la barre de Rs 88 milliards. La BoM s’est lancée depuis la mi-2012 dans un exercice de reconstitution de ses réserves, intervenant en plusieurs occasions sur le marché de devises interbancaires, achetant des dollars aussi bien que des euros.
Se basant sur la valeur des importations de biens et services pour l’année écoulée, la BoM indique que le niveau des réserves brutes officielles en pourcentage de la facture d’importation est resté inchangé par rapport à septembre 2012.
La BoM annonce dans son bulletin d’octobre 2012 que les recettes brutes du secteur touristique se sont élevées à Rs 2,5 milliards en septembre 2012, représentant une baisse de 9,7 % comparativement au niveau du mois correspondant de 2011.
Les arrivées touristiques en septembre 2012 ont atteint 66 369 contre 64 880 pour le même mois de l’année écoulée. Sur la période octobre 2011-septembre 2012, une faible progression de 0,3 % (de 962 554 à 965 843) des arrivées est enregistrée. Par contre, les recettes ont crû à un taux plus élevé sur cette même période, soit 7,4 % pour se chiffrer à Rs 44,5 milliards.
Par ailleurs, selon un relevé de la banque centrale, le montant total désinvesti du marché boursier local par des étrangers sur les douze derniers mois se situe à Rs 386,1 millions. Les achats et ventes de titres se sont chiffrés à Rs 6,2 milliards et Rs 6,6 milliards respectivement. Pour le mois d’octobre 2012, la valeur des désinvestissements boursiers étrangers a été de Rs 19,9 millions, en nette baisse par rapport au montant de septembre (-Rs 80,8 millions) et d’août 2012 (-Rs 106 millions).
La valeur moyenne des transactions boursières par séance a tourné autour de Rs 42 millions en octobre 2012 (23 séances) contre Rs 48,3 millions en septembre 2012 (19 séances).