Les fonctionnaires auront bientôt à leur disposition un gymnase au huitième étage de l’immeuble Emmanuel Anquetil, à Port-Louis. C’est ce qu’a annoncé en fin de semaine, le ministre de la Fonction publique, Sutyadeo Moutia, lors de l’inauguration d’une Civil Service House, à Vacoas, au Britannia Park, Gymkhana.
« Un autre projet qui m’est très cher, c’est celui d’un gymnase pour les fonctionnaires. Mon ministère a commencé les procédures depuis quelque temps déjà et je suis très heureux de constater que le ministre de la Santé, mon collègue Lormus Bundhoo, s’est joint à ce projet. Nous proposons d’aménager ce gymnase au 8e étage de l’Emmanuel Anquetil Building et je puis vous assurer qu’il sera très bientôt opérationnel », s’est félicité vendredi le ministre de la Fonction publique, Sutyadeo Moutia, lors de l’inauguration d’une Civil Service House, à Vacoas, au Britannia Park, Gymkhana, dans le cadre des 20 ans du Public Officers Welfare Council.
Le ministre Moutia intervenait devant un parterre composé, entre autres, du vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, du ministre de l’Environnement, Deva Virahsawmy, du ministre de la Santé, Lormus Bundhoo, du Senior Chief Executive au ministère de la Fonction publique, Sateeaved Seebaluck, du président du Public Officers Welfare Council, Dev Ruhee, des représentants des syndicats et de ceux des Staff Welfare Associations de la fonction publique.
Sutyadeo Moutia a expliqué que les locaux qui seront transformés en gymnase abritent actuellement les travaux de la Commission on Errors, Omissions and Anomalies du Pay Research Bureau (PRB). Il a expliqué que ce projet de gymnase se situe dans le cadre de la réforme continue de la fonction publique à Maurice.
« Nous sommes en train de réviser nos procédés par rapport aux conditions d’emploi et dans le cadre de la réalisation des projets dans divers ministères et départements gouvernementaux, sous le Work Environnement Enchancement Programme, un programme d’amélioration de l’environnement de travail dans la fonction publique », a-t-il élaboré, avant de faire le bilan de son ministère pour 2012.
Dans ce contexte, le ministre Moutia s’est félicité de la publication du rapport du PRB 2013 avant l’heure et de celui de la Commission on Errors, Omissions and Anomalies d’ici trois mois. « En outre, nos fonctionnaires ont obtenu leur boni de fin d’année sans aucun problème ; malgré la crise économique internationale ! », a-t-il fait observer.
Le ministre s’est aussi félicité de l’institution d’un Help Desk et de la publication de « Update », un magazine pour les fonctionnaires. « La deuxième édition de ce magazine sortira en janvier prochain », a-t-il annoncé.
La récente institution d’un Civil Service College, qui a déjà commencé à dispenser des cours, est aussi source de fierté pour le ministre Moutia. « Sans oublier que nous sommes en train de poursuivre la mise sur pied d’un Human Resource Management Information System, un système informatique pour la gestion des ressources humaines dans la fonction publique », a-t-il souligné.
Le ministre a auparavant rappelé que le Public Officers Welfare Council, qui a été mis sur pied en 1992 et dont on célèbre cette année les 20 ans, a pour mission de promouvoir le bien-être des fonctionnaires. « Le gouvernement donne tout son soutien à ces initiatives visant à promouvoir le bien-être des fonctionnaires et fait même des provisions budgétaires à cet effet. » Il s’est réjoui que le Public Officers Welfare Council dispose aujourd’hui de son clubhouse.