Un championnat professionnel en janvier 2015. C’est ce qu’annoncé en grande pompe le président de la Mauritius Football Association (MFA), Samir Sobha, vendredi lors d’un point de presse à la Sepp Blatter Football House à Trianon, en présence de Georges Chung, principal promoteur de cet ambitieux projet, et Philippe Hao Thyn Voon, représentant des sponsors.
Si les démarches aboutissent, le championnat professionnel devrait être lancé en janvier de l’année prochaine avec au moins dix équipes. Selon Samir Sobha, ce projet révolutionnera le football local et permettra aux clubs d’investir, à travers leurs sponsors, pour réunir les conditions nécessaires pour évoluer dans un cadre supérieur.
Le président de la MFA a remercié vivement Georges Chung, Philippe Hao Thyn Voon (sponsor) et Saoud Lallmohamed. « C’est un projet qui nous tient à coeur. Nous travaillons dessus depuis des mois en collaboration avec des investisseurs qui veulent aider le football. Maintenant que ce projet a été dévoilé, nous en informerons les clubs affiliés à la MFA », a-t-il fait ressortir.
Selon les indications, ce championnat professionnel sera géré par une entité privée venant de la MFA. Samir Sobha a affirmé que le modèle est quasi prêt. Les sponsors se sont déjà manifestés, mais il s’agit maintenant de finaliser le nombre de clubs qui seront concernés. « Certains détails restent à être finalisés. Nous comptons aussi sur la participation du ministère de la Jeunesse et des Sports qui reste un partenaire privilégié du football ».
Prenant la parole, Georges Chung, ancien président du Club M, s’est présenté officiellement comme le promoteur de ce projet. « Le football local a grandement besoin d’une réforme orientée vers le professionnalisme. Avec le président de la MFA et d’autres personnes impliquées, nous avons effectué un plan pour créer une industrie du football », a-t-il indiqué.
Ce dernier a affirmé qu’avec ce projet, les clubs seront soutenus financièrement mais ils seront appelés à respecter un cahier des charges. Il a avancé que chaque club bénéficiera d’un montant intéressant par saison. « L’objectif est de permettre aux clubs d’évoluer dans un cadre sportif et administratif bien établi. Les joueurs peuvent toucher un salaire mensuel correct. Rien n’est encore définitif, nous avons encore du travail avant de faire de ce projet une réalité ». Il se chuchote qu’une firme de consultants et de comptabilité de renom international, basée à Maurice, est derrière ce projet.
Il se trouve qu’une série de consultations est à prévoir entre la MFA, les clubs et les promoteurs de ce championnat professionnel. Le président de la MFA a souligné qu’après la saison 2013-2014, une ligue simple sera organisée afin de tenir actives les équipes avant de passer à la professionnalisation.