La professionnalisation du football ne concerne pas uniquement les joueurs seniors. Les jeunes auront également leur place dans ce projet initié et financé par le promoteur Georges Chung, chairman de Professional Football League (Mauritius) Ltd (PFLM). L’objectif de la professionnalisation est de miser à moyen et long termes sur les jeunes afin que ce concept rejaillisse à différents niveaux.
De petits ateliers ont précédé un point de presse hier après-midi à la salle de conférences du Hennessy Hotel Park afin de démontrer que le concept de professionnalisation commence à faire son entrée lentement mais sûrement dans le paysage du football local. Profitant de cette occasion, la PFLM a dévoilé son site web (www.mpfl.mu). Elle est aussi présente sur Facebook.
Deelen Sinnasamy, directeur administratif de la PFLM , a indiqué que l’entité qu’il représente n’envisage pas de se limiter au championnat professionnel seniors mais aidera aussi au développement des jeunes footballeurs à travers des intercollèges et d’autres tournois.
« Il s’agit de tout un ensemble. Si nous voulons vraiment avoir une véritable professionnalisation, les jeunes restent l’avenir de ce projet. Je tiens à remercier le ministère de la Jeunesse et des Sports pour son engagement, la Mauritius Football Association et City Sport comme partenaire », a-t-il déclaré.
Deelen Sinnasamy a affirmé que le coup d’envoi de la saison sera donné le 26 octobre prochain avec le Charity Shield entre le Cercle de Joachim et le Petite Rivière-Noire FC, respectivement champion de Maurice et vainqueur de la MFA Cup. Quant au championnat professionnel, il démarrera juste après avec trois matches sur un jour et deux un autre jour. Mais le 9 novembre, les cinq matches du championnat seront disputés en simultanée, avec en lever de rideau des matches féminins ou de jeunes en masculin.
Prenant la parole, Dominique Filleul, de City Sport, a indiqué avoir eu le feu vert de la maison mère basée à Monaco pour apporter son soutien à la professionnalisation auprès des jeunes. « City Sport rejoint ce projet afin de permettre aux jeunes de bien s’équiper. Ainsi, ils bénéficieront d’une remise de 50% sur les achats des équipements effectués dans nos magasins. Je tiens à préciser que seuls les joueurs reconnus par les clubs pourront bénéficier de ce forfait », a déclaré le directeur de City Sport.
« Ce projet qui nous est cher a été, comme vous le savez, initié et financé personnellement par Georges Chung, le promoteur, et le ministère de la Jeunesse et des Sports apporte tout son soutien à la mise en oeuvre de cette ligue de football professionnel à Maurice », a fait ressortir Samoo Pillay, Senior Sports Officer au ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS).
Il a rappelé que les dix clubs en lice pour le championnat ont chacun une équipe féminine et doivent aussi avoir une équipe masculine U20. « Les jeunes et le public en général, qui sont branchés sur les réseaux sociaux, et tout particulièrement sur Facebook, auront l’occasion non seulement de se documenter sur cette ligue de football professionnelle mais aussi et surtout de s’exprimer librement et de partager des informations avec leurs amis sur Facebook », a ajouté le représentant du MJS.
Il est d’avis que l’organisation de cette ligue, qui offre des perspectives d’avenir aux jeunes, les incitera à intégrer les structures de formation du MJS, notamment les écoles de foot et éventuellement les centres techniques régionaux et le centre national de formation de football.