Beaucoup n’ont pas cru en celui qui a porté le Club M en finale des Jeux des îles. Faisant confiance à des joueurs locaux, Akbar Patel a prouvé que les Mauriciens évoluant dans les divisions nationales sont talentueux. Toutefois, le sélectionneur a annoncé sa retraite, mais garde une porte ouverte à un éventuel retour si l’encadrement technique du football local peut s’améliorer. Rappelons qu’en 2003, il avait décroché la médaille d’or à Maurice, en 2011 l’argent aux Seychelles et en 2015 le bronze à La Réunion.

Akbar Patel confie que l’aventure avec le Club M pour la 10e édition des Jeux des îles ne lui était pas dessinée. « Au départ, j’étais réticent. J’avais des doutes car cela faisait très longtemps depuis que j’avais lâché les rênes de l’équipe nationale. J’ai eu le soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports et de la MFA, et du coup, j’ai fait confiance à Colin Bell et Nicolas Doro. Nous avons essayé d’avoir une équipe compétitive, avec certes des joueurs locaux mais des footballeurs talentueux », fait-il ressortir.

Après la finale perdue dimanche contre La Réunion (1-2), il a annoncé sa retraite internationale. « Il était convenu que je quitte la sélection après les Jeux. Enfin, c’est ce que j’avais compris », nous dit-il. Bien qu’il ait décroché la médaille d’or en 2003, il estime que « ce sera difficile pour moi ou mon remplaçant de mener l’équipe nationale pour être compétitive en Afrique. Pour l’instant, nous pouvons uniquement nous concentrer sur les Jeux des îles, mais cela peut évoluer si des changements concrets sont effectués. »
« Les autorités doivent se concentrer sur une professionnalisation de l’équipe nationale. On ne doit plus travailler avec des objectifs à court terme, mais penser à l’avenir. Notre dernière participation à la Coupe d’Afrique des Nations date de 1974, donc, le temps est passé et désormais nous devons avancer, en gardant à l’esprit les exploits de ces footballeurs qui nous ont prouvé qu’une qualification reste possible.

Pour les compétitions africaines, nous devons toutefois miser également sur les expatriés », explique-t-il. Pour Patel, l’ascension des footballeurs malgaches en Afrique ne doit pas semer le doute chez les Mauriciens. « Nous devons nous poser une question. Est-ce que nous voulons que Madagascar soit le roi du football dans l’océan Indien ? Nous avons des ressources et du talent à exploiter à Maurice comme à l’étranger. Il faut simplement trouver les bons ingrédients pour préparer nos footballeurs à ce genre de défi. »

Même si Akbar Patel a annoncé sa retraite internationale dimanche, il ne referme pas complètement les portes du Club M et prévient qu’il aura certaines exigences s’il est appelé à reprendre les commandes. « Avant tout, on ne peut préparer une sélection à deux ou trois mois d’une compétition africaine ou régionale. Il faut également que les joueurs soient disponibles pour les entraînements, même si je sais que ce sera compliqué pour certains. Un bon encadrement aidera à l’avancement du football mauricien. Chez les disciplines individuelles, les sportifs reçoivent un soutien supplémentaire de la part des autorités et les sports collectifs le méritent également », nous dit-il.

Entre-temps, on le verra au Centre national technique François Blaquart à Réduit comme formateur. « C’est la meilleure école si un entraîneur aspire à devenir sélectionneur. Certes à Maurice il y a encore des choses à améliorer au niveau de la formation, mais si la base est solide, nous aurons une équipe nationale très compétitive », conclut Akbar Patel.

Ashley Nazira n’évoluera pas à Maurice la saison prochaine

L’attaquant mauricien Ashley Nazira (23 ans), auteur de deux buts aux Jeux des îles et trois à la COSAFA Cup en mai dernier, séduit pas mal de clubs. Le natif de Lallmatie aurait les faveurs du club sud-africain Bidvest Wits et de la formation réunionnaise Saint-Pauloise FC. Ces deux clubs ont donné à Nazira jusqu’à la fin de cette semaine pour choisir sa nouvelle destination. « Avant tout, je suis très content d’avoir pu taper dans l’œil de ces deux équipes. Je ne sais toujours pas qui choisir, mais d’ici ce soir ou demain, je prendrai ma décision », nous déclare le joueur.