Son nom nous rappelle celui de son cousin, Thierry Boi, qui évoluait, il y a une dizaine d’années à l’Union Sportive Beau-Bassin Rose-Hill. Mais c’est bien Ludovic Boi qui défraye en ce moment la chronique en Australie. Le milieu offensif de Floreat Athena a été couronné “Best Player” de la National Premier League de Western Australia (WA). En guise de cadeau, il s’est vu remettre les clés d’une Ford Fiesta et la 2015 McInerney Ford Gold Medal.
Né de parents mauriciens, Ludovic Boi, 24 ans, a été plébiscité samedi dernier en grande pompe à Crown Perth après une saison qualifiée de fantastique. « C’est un titre que j’ai toujours voulu décrocher et cela semble tellement irréel. Je suis si fier de l’avoir obtenu et de constater que le travail a payé », se réjouit Ludovic Boi.
« C’est un grand accomplissement, car c’était mon but personnel. C’est aussi un lourd fardeau qui sort de sur mes épaules. C’est un grand moment de fierté pour ma famille et mes amis qui me soutiennent ».
Il avoue qu’il n’y serait pas arrivé sans ses coéquipiers et les a remerciés en souhaitant qu’ils continuent à progresser la saison prochaine. « We had a great season, unfortunately couldn’t hold that 2nd spot but there is always room for improvement and hopefully we go higher and achieve more in the future. We have a great bunch of boys and all people at Floreat doing all the hard work in the background, it’s great to see it work. Personnally, I didn’t do anything different. I just try to enjoy myself as much as I can on the field and let my love for the game do the work. It was a great season as a team, as a club and for me personally », souligne-t-il.
L’an dernier, Ludovic Boi avait raté d’une voix le sacre face à Clark Keltie (Perth). Mais il a été proclamé cette saison “homme du match” en pas moins de neuf occasions. Fort des 13 buts qu’il aura lui-même inscrits, il s’est toujours avéré un réel danger pour ses adversaires dans la position qu’il occupe. Il termine en tête du classement avec 35 voix et 13 buts marqués, sans parler des multiplies occasions qu’il a offertes à ses coéquipiers.
Boi devance son grand rival de Bayswater City Todd Howarth (27 voix). Ce dernier remporte toutefois le championnat de WA avec son équipe. Clark Keltie, qui récolte 25 voix, bien que n’ayant pas été dans la course au titre ayant été expulsé durant la saison, finit troisième devant son coéquipier Mark Pritchard (21).
Notons que Ludovic Boi a aussi évolué brièvement durant la Hyundai A-League 2009-2010 à Perth Glory.