Le Microsoft In Education Global Forum, une composante de PIL, s’est tenu du 11 au 14 mars à Barcelone. L’enseignant Anil Saccaram, de la Beau Séjour GS et le recteur de la Sir Abdool Razack Mohamed SSS, Rajiv Kumar, ont représenté Maurice en tant qu’Expert Educator et Mentor School respectivement.
Depuis 10 ans, Microsoft soutient les éducateurs et les gouvernements dans le cadre de son engagement pour l’éducation à travers son programme Partners In Learning (PIL). L’objectif est d’orienter les étudiants vers la réussite en adoptant une approche innovatrice avec l’inclusion du numérique. Ce programme vise à équiper chaque enseignant d’outils et de ressources appropriés pour améliorer la performance des étudiants.
Plateforme d’échange et de collaboration entre professeurs du monde entier, le PIL Network leur permet d’échanger leurs expériences et de mettre en ligne leurs « learning activities ». Ce qui, soutient Microsoft, permet de mettre à leur disposition des matériaux qu’ils peuvent utiliser. Pour être sélectionnées, les écoles se doivent de démontrer un intérêt pour l’innovation et l’utilisation de la technologie pour l’amélioration de la performance de leurs élèves.
Anil Saccaram, prof à la Beau Séjour GS, a consacré un an à son projet. Il se dit aux anges d’avoir atteint son but. « L’idée m’est venue en classe. On rencontre souvent des enfants qui peinent à lire et à comprendre. Certains suivent mais ne comprennent pas. Quand on fait la lecture en classe, c’est hors contexte. Il y a ceux qui apprennent mieux en écoutant, ceux qui aiment voir des illustrations et ceux qui aiment manipuler les choses. La stratégie qu’on adopte en classe n’est pas applicable pour tous ces enfants, et bon nombre d’entre eux sont laissés sur la touche. De ce fait j’ai commencé à réfléchir sur la façon dont je peux capter l’attention de ces enfants. Souvent, quand on commence à lire, si l’enfant n’arrive pas à se connecter à ce que vous faites, il décroche. Là il commence à rêver ».
Afin de répondre aux attentes de ces différents types d’élèves, M. Saccaram a créé un jeu intitulé « Country Mouse and Town Mouse », qui vise à enseigner l’anglais aux élèves tout en les aidant à développer leur écoute, le parler, l’écrit, la créativité et l’esprit critique.
Si sa formule n’est pas une « solution miracle », M. Saccaram fait ressortir qu’il a noté du progrès parmi ses élèves depuis l’adoption de cette technique. « Dans tous les cas de figure, ceux qui ont suivi ce programme se sont nettement améliorés. Cela prouve que ce programme les a beaucoup aidés », soutient M. Saccaram, qui dit attendre beaucoup du forum de Microsoft. « Je compte apprendre beaucoup et voir ce que les autres font ».
Pour sa part, Rajiv Kumar Aukhojee, recteur de la Sir Abdool Razack Mohamed SSS, assistera pour la deuxième fois au Microsoft In Education Global Forum. En 2012, son école était une Innovative Pathfinder School. Cette année, il la représentera au Microsoft IN Education Global Forum en tant que Mentor School. Il estime que l’intégration de la technologie dans le cursus scolaire est primordiale. Adopter la technologie dans l’éducation, dit-il, a entre autres permis de réduire le gaspillage de papier.