La victoire est finalement revenue à Hillbrow, qui trouva le petit plus nécessaire pour avoir le dernier mot, alors que Reim pensait avoir fait le plus difficile. Jean-Michel Henry ne put fêter d’emblée car Hillbrow dut répondre à une objection pour négligence émise par l’entourage de Ricky Maingard avant que sa victoire ne soit confirmée.
La fin de course de cette épreuve principale fut bien mouvementée avec des changements de ligne et une arrivée pointue où les deux premiers ne furent séparés que par un nez. En effet, la photo finish démontra que Hillbrow était parvenu à avoir le dernier mot dans la dernière foulée. Girish Goomany s’est sûrement dit qu’il avait pris sa revanche sur le sort, lui qui avait été battu de peu par Noel Callow la semaine dernière, alors que Vettel et Greys Inn Control se disputaient la victoire.
Pour en revenir à la ligne droite finale, Rye Joorawon logea une double objection, l’une à l’encontre de Reim et l’autre contre Hillbrow. Il estima que le premier nommé l’avait gêné en deux occasions, une fois en lui fermant le passage « taking his rightful running » et une seconde fois en versant à l’extérieur. La réclamation à l’encontre de Hillbrow concernait le fait que le cheval de Jean-Michel Henry avait versé à l’intérieur et le passage qui existait entre celui-ci et Reim se referma.
Toutes les parties concernées purent donner leur point de vue. Ricky Maingard trouva que Reim ne pouvait changer de ligne et estima que le passage à l’intérieur était le « rightful running de Desert Sheik ». Rye Joorawon déclara de son côté qu’il dut rediriger son cheval vers l’extérieur et que Reim versa légèrement à l’extérieur et que Hillbrow venait dans sa direction.
Le Chief Stipe fit mention que Desert Sheik, en étant redirigé vers l’extérieur, entra en contact avec Silver Bluff. Ramapatee Gujadhur trouva que Reim était « clear » au moment d’aller en direction de la lice. Il fut d’avis que Silver Bluff fut sévèrement gêné par Hillbrow et que son cheval semblait en mesure de disputer la victoire.
Jean-Michel Henry émit des réserves quant aux possibilités de Desert Sheik de battre Hillbrow. Il accepta que son cheval versa quelque peu à l’intérieur pour chercher un appui, étant fatigué. L’entraîneur dit aussi qu’il n’y avait pas de place pour que Desert Sheik continue sa route et que le cheval de Ricky Maingard n’aurait à aucun moment pu lutter pour la victoire.
Les Racing Stewards ne purent être satisfaits que Desert Sheik aurait battu Hillbrow. En ce qui concerne le changement de ligne de Reim, ils furent unanimes à reconnaître que la monture de Noel Callow était « clear ». Ainsi, le résultat final fut maintenu. Cependant, Girish Goomany écopa d’une semaine de suspension et de Rs 25 000 d’amende pour avoir coupé la route à Silver Bluff.
En ce qu’il s’agit de la course, il convient de souligner que Maestro’s Salute a imposé un rythme lent dans le but de réduire l’épreuve à un sprint sur 1000m. Le dernier kilomètre fut ainsi couvert en moins de 59″. Reim avait pris position proche du meneur pour être en mesure de lui mettre la pression au moment opportun. Le favori Recall To Life était dans une position inconfortable vu qu’il était distancé dans la partie initiale. Desert Sheik, lui, n’était pas mal loti. Hillbrow était à son extérieur, dans le dos de Silver Bluff. Mais au final, ce fut Hillbrow qui se montra le plus percutant.