Les restes humains découverts par la National Coast Guard (NCG) dans le lagon de Grand-Baie, le mardi 12 février, sont bien ceux de Warren Wong Tong, 22 ans, disparu en mer en février. C’est ce qu’a confirmé le Forensic Science Laboratory suite à des analyses.

Toutefois, la cause du décès n’est pas encore connue.

Warren Wong Tong avait disparu dans le lagon de Grand-Baie le 9 février après que le bateau sur lequel il se trouvait, en compagnie de son ami Donavan Bastien, a chaviré.

Donovan Bastien, skipper de 27 ans, avait donné sa versions des faits et avait participé à une reconstitution en mer avec la National Coast Guard. Il avait indiqué aux enquêteurs où le bateau de plaisance avait chaviré. Celui-ci avait été repéré à 10 000 lieues nautiques de Port-Louis par l’équipage du Barracuda.

Donavan Bastien et Warren Wong Tong étaient sortis en mer sur le bateau de plaisance Aloha, portant l’immatriculation 7466 OL 10. Cyril Armagus, le propriétaire du bateau, un ressortissant étranger, et Ebrahim Abdoolah, directeur d’une compagnie spécialisée dans l’entretien de bateaux, avaient pris contact avec Warren Wong Tong et Donovan Bastien pour aller chercher le hors-bord afin de le mettre à l’abri à cause du temps cyclonique.