Photo d'illustration

La situation était tendue à Batterie-Cassée vendredi après-midi suite à une opération menée par l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) dans la région. Deux suspects, Jocelyn Speville (44 ans) et sa nièce Dorina Speville (21 ans) ont été arrêtés lors de cet exercice, qui a vu la saisie de 38 grammes d’héroïne valant quelque Rs 500 000 et 37 grammes de drogue synthétique estimés à Rs 100 000.

C’est sur la base de certains renseignements que la police a obtenus sur la vente de drogue dans le périmètre de Karo Kalyptis qu’une opération a été montée avec le concours de la Special Supporting Unit (SSU), du MARCOSS, du Groupement d’intervention de la police mauricienne et de la Special Mobile Force. Un haut gradé au quartier général de l’Adsu justifie ce gros déploiement en soutenant que « la police devait parer à toute éventualité ».

Ainsi, l’opération a débuté vers 16h45 pour prendre fin peu après 18h. L’Adsu a perquisitionné la maison d’un présumé dealer, où de la drogue a été découverte. Entre-temps, certains habitants s’étaient rassemblés dans la rue pour exprimer leur mécontentement. Face à cette situation, l’aide de l’hélicoptère de la police a été sollicité. La SSU a empêché la foule de s’approcher de la maison du suspect afin que la perquisition se déroule sans problème.

Après leur arrestation, Jocelyn Speville et sa nièce Dorina Speville ont été conduits aux Casernes centrales, où ils ont été placés en détention. Ils sont attendus à la Bail and Remand Court ce samedi pour leur inculpation provisoire. Selon la police, il n’y a eu aucun véhicule endommagé ou de policier blessé lors de cette opération. « Il n’y a eu que des échanges verbaux entre la police et certaines personnes de la foule. »