La préparation s’intensifie pour les haltérophiles. Huit d’entre eux, soit les médaillés d’or potentiels aux prochains Jeux des îles (1er-9 août), estime-t-on, sont partis hier soir en Roumanie pour six semaines de stage accompagnés du nouveau directeur technique national (DTN), le Roumain Urdas Constantin, et de l’assistant-entraîneur national, Gino Souprayen.
Arrivé le 11 février dernier, le Roumain n’a pas tardé à mettre en place son plan d’action en vue des Jeux. Mais le présent stage ne devrait pas comporter de compétition, « car l’objectif sera la remise en forme le plus vite possible des leveurs », précise l’entraîneur national, Ravi Bhollah.
Par contre, à leur retour à Maurice, Roilya Ranaivosoa (-58 kg), Shalinee Valaydon (+75 kg), Emmanuella Labonne (-63 kg), Jonathan Coret (-56 kg), Cédric Coret (-77 kg), Yannick Coret (-62 kg), Yvan Pierrot (-94 kg) et Yovin Gyadin (+105 kg) s’entraîneront durant six semaines et effectueront une compétition pour évaluer leur niveau avant de repartir en Roumanie pour un nouveau cycle de six semaines de préparation comprenant toutefois des compétitions en Europe et en Roumanie, indique Ravi Bhollah.
Quelques jours après son arrivée à Maurice, Urdas Constantin a soumis une requête au MJS pour que la préparation des athlètes se déroule en partie en Roumanie, comme il nous l’avait annoncé. Il a aussi demandé que ceux s’entraînant sur place puissent recevoir une bonne alimentation et des suppléments vitaminés. Demande qui fut soutenue par la Fédération mauricienne d’haltérophilie. « Par la suite, il a personnellement rencontré le 23 février le ministre de tutelle, Yogida Sawmynaden, et l’a convaincu que c’était la meilleure solution à cinq mois des Jeux », explique l’entraîneur national.
En Roumanie, les huit leveurs pourront s’entraîner en toute quiétude loin des soucis quotidiens qui, autrement, auraient pu les perturber, « car ici c’était déjà assez contraignant de les réunir tous par rapport à leurs engagements professionnels ».
Avant leur départ, les leveurs étaient en action dimanche dernier (1er mars) lors de la première manche de la ligue nationale comptant pour l’épreuve d’épaulé-jeté. Roilya Ranaivosoa qui souleva 75 kg (135 pts) et Cédric Coret qui réussit 145 kg (181 pts) furent désignés les meilleurs athlètes.